Partager
La FSF ne fait pas de fixation sur un match

Très importante à tous les niveaux pour les Lions qui en cas de succès peuvent se rapprocher fortement de la CAN 2017, la double confrontation contre le Mena du Niger les 26 et 29 mars prochains est  devenue le « le projet majeur » pour la commission mixte composée du ministère des Sports et de la fédé de foot.  En exclusivité pour Ndamli.sn Me Augustin Senghor revient sur les dispositions déjà prises pour favoriser une performance  des  Lions aussi bien Dakar qu’à Niamey.

« Cette double confrontation est trop importante pour la sélection nationale qui déjà à domicile lors du premier match, aura besoin de faire carton plein, la passe de trois à l’issue de la manche aller pour bien entamer les matchs retours, dont le premier à Niamey trois jours après la rencontre de Dakar » soutient d’emblée le patron du football sénégalais.

Selon Me Senghor : « depuis quelques années,  la cellule mixte composée des agents du ministère des sports et des membres de la fédération sénégalaise de football travaille sur ce genre de matchs. Donc, on peut dire que cette dite cellule rompue à la tâche est déjà à l’œuvre ».

 En fait dira t-il:« il y a une semaine cette cellule s’est réunie pour définir les grandes lignes de cette double confrontation. Et depuis ce mercredi matin une délégation composée du vice président de la fédé Abdoulaye Sow, un représentant de la Direction de la Haute Compétition ( DHC) et  un autre de la  DAGE du ministère est en route pour Niamey, jusqu’à samedi afin de préparer le terrain »

Pour le président de l’US Gorée:« c’est important que tout soit pris en compte, car on connait les conditions de voyage en Afrique. On anticipe déjà sur le match retour car on connait souvent ce qui se passe. La commission fera les réservations d’hôtels, verra les terrains d’entraînement, les dispositions pour le match retour. Donc  on veut anticiper sur tout »

Comme quoi pense t-il : «  on a déjà pris toutes les dispositions pour le voyage de Niamey avec toutes les possibilités. Mais les trois options son d’avoir un vol spécial, choisir un vol commercial direct avec une compagnie desservant Niamey, au plus tard le dimanche. Notre objectif étant de faire en sorte que l’équipe puisse perdre moins de temps possible durant ce voyage. Cela pourrait plomber la performance voulue là-bas »

Dans la même veine, Me Senghor rassure : « en plus de la délégation mixte qui  est déjà sur la route de  Niamey ce mercredi, une mission avancée y sera aussi envoyée avant même le match aller à Dakar,   pour préparer l’arrivée des Lions sur place au plus tard le dimanche » ;

N’occultant pas le match aller à Dakar, il dira que : «prévue le samedi 26 mars à 19h au stade Léopold Senghor, la fédération entend en faire profiter tous les férus de foot qui avec des prix très abordables pourront remplir soutenir les Lions et les pousser à la victoire face au Niger »