Partager

Convoqué pour la première fois en sélection du Sénégal pour la double confrontation face au Niger, les 26 et 29 mars prochains, l’attaquant de la Lazio de Rome, Diao Baldé Keïta, a effectué sa première séance avec les Lions, hier sur le terrain Annexe du stade Léopold Sédar Senghor. Le natif d’Arbúcies, en Espagne, se dit heureux de retrouver enfin la Tanière.

Voilà plusieurs années qu’il était attendu du côté de la Tanière. C’est finalement hier que le natif d’Arbúcies en Espagne a finalement effectué sa première séance d’entraînement avec l’Equipe nationale du Sénégal. Convoqué pour la première fois par le sélectionneur national, Aliou Cissé, dans le cadre de la double confrontation face au Niger comptant pour les 3e et 4e journées des éliminatoires de la Can 2017, le néo-Lion s’est dit heureux de retrouver enfin la Tanière, dans un pulaar maquillé d’italien ou encore de quelques mots en espagnol. «Je suis très heureux d’être là. Cela fait longtemps que j’attendais ce moment. Et voilà, je suis enfin en sélection avec le Sénégal et cela me fait énormément plaisir. C’est beaucoup d’émotion», confie l’international sénégalais.

Formé à La Masia, le centre de formation du Fc Barcelone, le bonhomme, âgé de tout juste de 21 ans, depuis le 8 mars dernier, entame une nouvelle aventure dans sa jeune carrière. Une aventure africaine qu’il a choisi d’écrire avec l’Equipe nationale du Sénégal. Alors qu’il n’a signé son premier contrat qu’en 2014 avec la Lazio de Rome. Impressionnant de par son physique et sa vitesse, Diao Baldé Keïta a régalé le public du terrain Annexe du stade Léopold Sédar Senghor lors de la séance matinale d’hier. Pour une première, la communication semblait passer entre lui et certains de ses partenaires comme Momo Diamé avec qui il discutait très souvent, n’hésitant pas à s’expliquer sur les phases de jeu, au besoin. «J’ai été très bien accueilli par le groupe. Les gens sont super sympas. J’ai trouvé une bonne ambiance. Je crois que je devrais pouvoir m’adapter très facilement», note-t-il.

Une arrivée qui aurait pu ne pas se faire, à l’image de beaucoup de binationaux. Sollicité depuis quelques années par d’anciens sélectionneurs, Diao Baldé Keïta a souvent décliné avant de finir par dire «Oui» à Aliou Cissé. Une longue attente qu’il explique par l’obligation d’avoir l’aval des parents et de la famille. «Il faut toujours avoir l’accord des parents avant de prendre certaines décisions. C’est quelque chose de très important, la sélection nationale. Finalement, j’ai pu avoir leur bénédiction et leur soutien. A partir de là, je pouvais venir», confie Diao Baldé Keïta.

Jetant un regard sur la qualité du groupe actuel, Diao Baldé Keïta estime que le Sénégal a une bonne équipe avec des joueurs de grande qualité capables de rivaliser avec tout le monde, surtout en Afrique. Malgré qu’il soit un novice du football africain souvent jugé très physique, l’attaquant de la Lazio de Rome ne se fait pas de soucis quant à son adaptation.

«On est des professionnels, on doit s’adapter à toutes les conditions. Cela ne me pose pas de problèmes», rassure le milieu excentré des Lions. Il sera sans nul doute très attendu ce samedi par le public de «Senghor» qui rêvait depuis longtemps de le voir porter les couleurs nationales.