PARTAGER

Ibou Diarra, l’entraîneur adjoint du Casa Sports, a appelé Chérif Salif Sané, sélectionné pour la double confrontation entre le Sénégal et le Niger en éliminatoires de la CAN 2017, « à se faire plaisir et à jouer comme il sait le faire ».

« Nous lui avons demandé de ne pas se compliquer la vie. La meilleure manière de se faire remarquer positivement est de jouer comme à son habitude », a dit le technicien interrogé sur les premières sélections de Sané.

« S’il est appelé, c’est parce qu’il a des qualités. Il ne doit pas chercher à se compliquer la vie », a insisté l’ailier du Casa Sports dans les années 1980.

Ibou Diarra estime qu’ »en équipe nationale, on appelle un joueur grâce à ses qualités ». Sur cette base, Chérif Salif Sané « n’a pas besoin de se sentir à l’étroit, même s’il aura en face de lui des joueurs évoluant dans de très grands championnats », a insisté le technicien.

« Chérif doit se faire plaisir et jouer sur ses qualités, qui sont indéniables », a ajouté Ibou Diarra. Selon lui, Sané doit éviter de vouloir imiter les autres.

« Ce n’est pas parce qu’on évolue sur le plan local qu’on n’a pas de qualités. La majorité des joueurs appelés en sélection nationale ont évolué sur le plan local avant d’embrasser une carrière internationale », a rappelé Ibou Diarra, invitant l’attaquant excentré du Casa Sports à n’avoir aucun complexe.

Diarra rappelle que c’est en faisant abstraction des « éléments extérieurs » que Sané a réussi son match (perdu 0-2 le 10 février dernier) contre le Mexique, qui lui a valu d’être appelé en équipe nationale.

« On ne change pas une équipe qui gagne, on ne doit pas non plus changer une méthode qui donne des résultats », a commenté l’ancien ailier.