Partager

Le regroupement des Lions en vue de la rencontre face au Mena du Niger, en match aller des éliminatoires de la Can 2017, est prévu ce lundi. Le hasard du calendrier oppose le club de certains poulains d’Aliou Cissé à des géants de leurs championnats respectifs. Test grandeur nature avant de rejoindre la tanière pour ces joueurs.

ANGLETERRE : Baye Oumar Niasse se fait desirer

Everton attend toujours que  Baye Oumar Niasse se lâche. Le prodige de l’USO qui peine à retrouver sa forme d’antan, alors en Turquie et en Russie, se fraye tout de même un chemin en se fondant dans le jeu et le système de Roberto Martínez Montoliú. C’est encore très peu au regard des attentes. Chaque journée reste un defi pour l’attaquant international sénégalais. Celle en vue, la 30e journée sera d’autant plus importante que l’adversaire n’est autre qu’Arsenal, ce samedi. La bonne performance face à ces équipes du Big Four est un indice de maturité ou d’audace en Premier League.

Souaré joue gros avec le leader,  Leceister

À défaut de mener le débat au sommet, Crystal Palace peut jouer le rôle de trouble fête en Premier League.  Le club de Pape Ndiaye Souaré 15ème avec 8 points d’avance sur la zone rouge accueille le leader, Leceister. Un bon sparring partner pour se signaler en s’offrant le luxe d’inquieter le boss de la Premier League. Pour réussir cela, Souaré et ses coéquipiers doivent se ressaisir.  Après la qualification en emi-finale de la Cup, le 19 décembre, Crystal Palace n’a plus gagné  (4 nuls et 8 défaites). Niasse à l’obligation d’exploit pour se faire désirer après son départ pour le regroupement des Lions, ce lundi, en vue de la manche aller des éliminatoires de la Can 2017 face au Niger à Dakar.

Sakho et Kouyaté à l’assaut des Blues

Westham n’en finit pas de faire des miracles en Premier League. Les Hammers se sont offert le scalp de Manchester United et de s’installer à la 5ème place (49 points). Visiblement, le club de Diafra Sakho et Cheikhou Kouyate ne vise plus que le « Big Four ». Il va falloir se passer du piège de  Chelsea, mal en point après son élimination par le Psg en 8es de finale de la C1.

Sadio Mané en sursis à Liverpool

Southampton (7e, 44 points) marche sur l’eau au moment où Sadio Mané est dans le doute. Le nouveau chouchou du football sénégalais a été gracié in extremis et tient l’opportunité de prendre une ascendance psychologique avant de poser ses baluchons dans la tanière. Ce samedi, s’il a encore la confiance de Ronald Koeman, son coach, Mané devrait être un élément catalyseur face à Liverpool (8e, 44 points), en plein bourre. Une victoire fera du bien pour le moral de Sadio Mané.

SERIE A : Baldé Keita à la relance au Milan

Écrasé (3-0) par Sprata Praha, hier, en match retour des 16es de finale de l’Europa League, la Lazio a grillé sa carte de reste en Europe. Le club de Baldé Keita n’est plus que sur un tableau, la Série A. Ce n’est pas le bout du tunnel, ce dimanche, la Lazio  affrontera le Milan AC (6e, 48 points), pour le compte de la 30e journée. Un bon test grandeur nature avant de rejoindre la tanière, ce lundi.

FRANCE : Cheikh Ndoye à l’assaut de Gassama et Touré

 À égalité de  points 39, Angers (12e)  et Lorient (11e) sont distancés de 38 points du leader, Psg. Il n’y a donc aucune possibilité pour eux d’être champion de France à 8e journée du terme. Le maintien reste desormais l’objectif principal mais avec une possibilité de remonter la pente au pied du podium.  Cette opposition, ce samedi, entre clubs de Sénégalais Cheikh Ndoye du côté d’Angers et Lamine Gassama et Zargo Touré avec Lorient, est aussi un bon match pour le moral avant de rejoindre lundi, la tanière. Cependant, il y a urgence pour les  Angevins, à  six points d’avance de la zone rouge, à faire un résultat positif.

GUINÉE : Khadim Ndiaye face à l’ogre, Zesco

Dimanche, le Horoya AC fera face au Zesco United, en match retour des 16es de finale de la Ligue africaine des champions. Sévèrement corrigés (4-1) en Zambie, les Guinéens sont dans l’obligation de refaire le retard de 3 buts et de vérouiller pour ne pas en encaisser avec Khadim Ndiaye, le dernier rempart du HAC.