Partager

Henri Saivet et Papiss Cissé ont un nouveau coach. Newcastle vient d’engager Rafael Benitez en remplacement de Steve MCclaren, viré pour insuffisance de résultats. Le technicien espagnol a déjà coaché deux Lions : El Hadji Diouf et Salif Diao qui ne se sont jamais imposés sous ses ordres. Papiss Cissé éloigné des terrains par une blessure et Henri Saivet qui peine à s’imposer avec les Magpies devront sortir le grand jeu.

Rafael Benitez vient d’être nommé coach de newcastle. après son échec au real Madrid où il a été remplacé par Zinedine Zidane, l’espagnol a paraphé un contrat de trois ans avec les Magpies. il aura ainsi la lourde tâche de sauver newcastle d’une relégation en Championship. avec 17 défaites, 6 nuls et 6 victoires, les Toons sont avant-derniers au classement avec 24 points, un de moins que le premier non relégable, Sunderland. une arrivée qui pourrait être lourde de conséquences pour les deux internationaux sénégalais évoluant à newcastle : henri Saivet et Papiss Cissé.

À 30 ans, Papiss risque de ne pas entrer dans les plans de l’ancien coach de Valence. l’attaquant sénégalais effectue sa pire saison au club avec seulement 13 matchs disputés pour 2 buts. Blessé depuis le 19 décembre dernier lors d’un match face à aston Villa (1-1), l’ancien Messin est absent des terrains depuis. Cela fait près de trois mois qu’il n’a plus joué et compte beaucoup de retard sur ses principaux concurrents en attaque que sont Wijnaldum, Mitrovic, ayozé Perez ou encore l’ivoirien Seydou Doumbia. très en deçà de ses performances de 2011-2012 où il avait marqué 13 buts en 14 rencontres, Papiss Cissé pourrait partir vers d’autres cieux lors du prochain mercato estival. henri Saivet pourrait aussi pâtir de l’arrivée du technicien espagnol.

Recruté par newcastle en provenance de Bordeaux, au cours du dernier mercato hivernal, Saivet ne s’est pas encore imposé et n’a quasiment joué que des bouts de matchs. Le jeune international sénégalais compte seulement 4 rencontres dans les jambes pour deux titularisations. hier encore, lors de la défaite face à leicester, Saivet est resté sur le banc alors que Papiss n’était pas sur la feuille de match. les deux internationaux sénégalais devront montrer un visage beaucoup plus reluisant s’ils veulent éviter le sort réservé à el hadji Diouf et Salif Diao par Benitez, lorsqu’il était le coach de liverpool. arrivé chez les reds en 2004, le double champion d’espagne avec Valence n’a pas compté sur les qualités du double Ballon d’or sénégalais. Ce dernier sera alors prêté à Bolton où il évoluera de 2005 à 2008. Benitez n’a pas regretté son choix puisque la même année, il a offert à liverpool un nouveau titre en Champions league face au Milan aC. Salif Diao n’a pas, non plus, brillé sous les ordres de rafa Benitez. Disposant d’un milieu de terrain de rêve avec Steven Gerrard, Xabi alonso, Momo Cissokho ou encore Zenden, le technicien espagnol pouvait se passer des services de l’enfant de kédougou. arrivé à liverpool après le Mondial 2002, Diao avait souvent été prêté avant de revenir chez les propriétaires d’anfield. on lui reprochait même de ne pas vouloir quitter le club en raison de l’énorme salaire qu’il touchait (40 millions FCFa par semaine). «C’est dommage qu’un garçon puisse rester dans un club juste pour l’argent», raillait rafael Benitez dans la presse anglaise. le milieu international sénégalais sera finalement transféré définitivement à Stoke City où il jouera de 2006 à 2012.