Partager

Meneur et joueur le plus attendu de la sélection nationale depuis bientôt deux ans, Sadio Mané n’apparait pas toujours comme cet espoir attendu. Encore moins cette saison. Le joueur de Southampton avec des statistiques loin de la norme avec bien sûr les Lions mais aussi en club, inquiète.

Il inquiète surtout  les Sénégalais qui attendent de le voir  sous son meilleur visage dans une dizaine de jours,  lors de la double confrontation  contre le  Niger.  Les 26 et 29 mars prochains. Parce que l’attaquant de Southampton si on observe ses statistiques,  depuis qu’il est arrivé chez les «  Saints » en provenance de Red Bull Salzburg ( Autriche) le 1er septembre 2014,  vit mal.

Lui qui a été bradé par Metz vers Salzburg et qui  est arrivé en Angleterre pour la rondelette  somme de 11,8 millions d’ euros couvrant un contrat de quatre ( 4) ans,  débute bien la première saison avec un maximum de 16 buts. Toutes compétitions confondues en Angleterre et en Europe.

Une performance qui était attendue pour être confirmée, voire confortée aussi bien en club qu’en sélection. Mais, ce ne sera pas le cas. L’enfant de Bambaly promu à figurer dans le lot des joueurs les plus  attendus en Angleterre et en Europe, est à la peine.

Dans les différentes compétitions il ne brille pas ou peu. A prés de huit( 8) journées de la fin de la saison en Angleterre, Sadio Mané est très loin de ses propres statistiques.

En FA CUP il n’a disputé qu’un seul match pour zéro but. Là où en League CUP en deux matchs disputés il a réussi à scorer 3 fois. Des compétitions pour  lesquelles, son club est définitivement éliminé.

En UEFA Europa League avec trois matchs il n’a marqué qu’un (1)  seul but.  Là où,  en  Premier League  les Saints classés 7e ( 44 points) et  qui ne seront pas à ce rythme européens comme ils l’ont été lors de la saison dernière, n’ont pas bénéficié de la force offensive de Mané qui n’a marqué que 3 buts depuis lors.

Pour 3 cartons jaunes et 2 rouges, dont le dernier en date lors de la 30e journée face à Stoke City de Mame Birame Diouf. Match que les Saints ont encore perdu sur un score de 2 à 1. Et même si Koeman et son staff ont introduit un recours pour ce carton, il reste parmi les tâches du Sénégalais qui était entré comme remplaçant (encore !) à la 75e mn de jeu.

Soit seulement  donc,  sept (7) buts marqués dans les quatre ( 4) en compétitions majeures que sont le FA CUP, LEAGUE CUP, UEFA EUROPA LEAGUE et Premier LEAGUE.  Contre 16 buts lors de la saison dernière. Toutes compétitions confondues.

Pour la sélection nationale, en quatre ( 4) matchs officiels disputés, dont 2 en éliminatoires de la Coupe du monde 2018  et 2 en éliminatoires de la CAN 2017 il n’a marqué que 2 buts. Soit un but  lors de la double confrontation contre le Madagascar pour le Mondial,  et un lors des deux premières journées des éliminatoires de la CAN 2017. Contre la Namibie et le Burundi.

 Dés lors, entre méforme, blessure, petits matchs, conflits avec l’autorité, transferts ratés….Sadio Mané est bien à la peine cette saison. Annoncé un peu partout lors du mercato d’hiver, il n’est pas encore assuré de quitter Southampton l’été prochain. Son contrat de 4 ans court toujours.

Ni buteur, ni passeur lors des treize(13) dernières rencontres des «  Saints », il est encore la cible de Chelsea, Manchester City et Manchester United qui sont toujours à l’affût pour l’enrôler. Ce qui serait une très bonne chose pour lui.

Car pour certains spécialistes et férus «  Sadio Mané a besoin de changer d’air. Il ne se sent plus bien à Southampton.  Ses jambes sont là. Mais sa tête est ailleurs. Certainement ce départ pourrait lui créer ce déclic qui serait psychologiquement bon pour lui. Mais profitable pour le club recruteur et surtout la sélection sénégalaise qui a besoin de son talent pour se qualifier à la CAN 2017 et au Mondial 2018 »