Partager

Le défenseur sénégalais de Naples (élite italienne), Kalidou Koulibaly, fait toujours la une des publications sportives françaises, dont le quotidien sprtif L’Equipe dont l’édition de mardi le classe dans l’équipe type des binationaux ayant tourné le dos aux Bleus.

« S’il est né à Saint-Dié-des-Vosges, le joueur de Naples a opté récemment pour le Sénégal, pays avec lequel il compte actuellement 5 sélections », écrit le site du quotidien spécialisé parlant du défenseur sénégalais.
Koulibaly forme avec Kara Mbodj (Anderlecht, Belgique), la paire axiale des Lions depuis le match ayant opposé le Sénégal à la Namibie à Windhoek en septembre dernier.
Le défenseur napolitain, qui a joué au FC Metz, puis au RC Genk (Belgique), avant de rejoindre l’Italie où il avait été attiré par le coach espagnol Rafael Benitez.
En dépit de ses performances de premier choix, le défenseur de 24 ans était toujours dans l’ombre jusqu’à la dernière bourde de Didier Deschamps.
Invité du plateau de la chaîne française Canal football club, le sélectionneur français avait stupéfié son monde en affirmant le suivr, alors que le défenseur central avait déjà opté depuis plusieurs mois pour le maillot sénégalais.
Dans cette équipe type, figurent également quatre Fennecs (Mandi de Reims, Ghoulam de Naples, Mahrez de Leicester et Brahimi de Porto).
Il y a aussi le Marocain Benatia du Bayern Munich, le Ghanéen André Ayew, les Portugais Rony Lopès et André Silva, l’Argentin Higuain.