Partager

Retenu pour la première fois par Aliou Cissé pour la double confrontation face au Niger (26 et 29 mars), le portier de Niarry Tally ne s’enflamme pas. Pape Seydou Ndiaye considère sa venue comme un apprentissage. 

«Avant tout, je remercie le Bon Dieu parce que c’est lui qui m’a donné cette chance et je dis Al Hamdoulilah. C’est un immense plaisir pour moi d’être convoqué en équipe nationale. Mais je me dis que c’est le début du commencement. Je prie pour que mon arrivée dans la tanière soit une réussite. Et je souhaite qu’elle coïncide avec une belle qualification à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2017 et que le Sénégal remporte la coupe », campe le gardien.

Pape Seydou Ndiaye se dit « pas du tout surpris » car « (il) s’est toujours concentré sur son travail en attendant ce moment ». «Je le prends naturellement. Comme vous le savez, j’ai fait beaucoup d’échéances avec les autres catégories donc j’étais persuadé qu’un jour ou l’autre, je serai sélectionné en équipe nationale A », marque-t-il.

Et de poursuivre : «Pour moi, cela veut dire que je n’ai plus droit à l’erreur et que le plus difficile commence pour moi. Donc, je vais tout faire et me concentrer davantage pour répondre présent lorsque le coach aura besoin de moi». «Je ne viens pas comme un concurrent mais je viens pour apprendre car je les considère comme mes grands-frères. Je serai derrière eux et prendrai tout ce que le Bon Dieu me donnera. C’est un rêve qui devient réalité», déroule le capitaine des «Lions » des moins de 23 ans dans un entretien avec « l’As ».