Partager

Pour la première fois depuis qu’il est à la tête de la sélection nationale le 4 mars 2015 ( un an jour pour jour à la date de la conférence de presse convoquant les 26 joueurs contre le Niger), Aliou Cissé n’a jamais convoqué de manière simultanément deux joueurs locaux. Comme c’est le cas aujourd’hui avec Pape Seydou Ndiaye et Chérif Salif Sané.

Si la convocation de Pape Seydou Ndiaye, le gardien de l’équipe nationale des U23 vainqueur des jeux africains de Brazzaville 2015 après avoir été médaillé aux jeux de la Francophonie à Nice en 2013, n’est pas une réelle surprise, celle de Chérif Salif Sané du Casa Sport l’a bien été.

Parce que jusque-là, même si certains s’en sont émus pour Aliou Cissé : «  je suis là pour gagner. Pas pour faire autre chose. Je ne prendrai que les gens capables de m’aider à cela »

Ce qui peut bien expliquer les choix jusque-là toujours portés sur les expatriés qui sont mieux outillés que la plupart de nos locaux qui, malgré un championnat dont on dit « pro », baigne dans une ambiance d’amateurs qui ne saurait aller avec les volontés de Cissé.

Ce qui fait croire que même en les ayant convoqués, Aliou Cissé ne ferait pas de Pape Seydou Ndiaye ( 3e sur la liste derrière Abdoulaye Diallo et Khadim Ndiaye) un potentiel « titulaire ».

Dans la même que Chérif Salif Sané qui lui aussi se « sait barrer » par des joueurs plus capés et mieux intégrés dans le circuit professionnel.

Même si pour Cissé : «  ce sont deux joueurs qui ont beaucoup d’atouts et qui ont démontré qu’ils ont le mérite d’être convoqués en sélection ».

En effet face au Mexique le mois dernier, dans la sélection B, ces deux joueurs malgré la défaite (2 à 0), ont été au dessus du lot.

 Un autre fait qui ne doit pas rassurer nos deux locaux, Issa Sarr des Orlando Pirates (Afrique du Sud), convoqué trois fois, n’a jamais été utilisé une seule fois par Cissé.

Selon lui : « le moment n’est pas venu ». Peut être ce moment en question, ce sera dans l’entre ces deux matchs contre le Niger, pour lequel Issa Sarr a encore été convoqué.