Partager
La FSF ne fait pas de fixation sur un match
Interpellé sur les sorties du président de Guédiawaye FC, Djamil Faye, le président de la Fédération sénégalaise de football, Me Augustin Senghor, a joué la carte de l’apaisement.

«Djamil Faye, c’est quelqu’un qui fait partie intégrante de notre football. Donc, il n’est pas dans le football pour Guédiawaye seulement. C’est pareil pour les présidents des autres clubs. Nous sommes tous des éducateurs. Ce que moi j’aurais aimé aujourd’hui (hier), c’est de voir tous les présidents des clubs professionnels venir accompagner le football féminin à  travers ce projet de lancement de «Live your goals in Sénégal». Aujourd’hui, nous, à  la fédération, nous ne voulons pas nous focaliser sur des choses négatives ou des problèmes qui ne nous font pas avancer. Il faut dépasser les querelles. Dans le sport, chacun travaille dans son domaine. Mais, le football national ça nous appartient tous. Donc, j’invite les gens à  un esprit de dépassement. Parce qu’on doit construire notre football. Et cela ne peut pas se faire sans un climat de paix. Je ne veux pas que ces querelles nous détournent de nos ambitions pour le football sénégalais. Ce travail de terrain que nous faisons aujourd’hui (hier au stade LSS), c’est ce qui peut nous faire avancer. Donc, faisons-le pour aider le football amateur à  progresser parce que le football d’élite est déjà  sur la bonne voie. Aujourd’hui, nous dirigeons le football et demain ce sera au tour d’autres personnes. »