Partager

Guédiawaye FC a perdu contre le Jaraaf (3-1), dimanche, lors de la 13e journée. Son entraîneur Youssou Dabo souligne un problème mental de ses joueurs lors de la phase aller de la Ligue 1 à l’issue de laquelle GFC (17 points) occupe la 7e place.

Comment vous analysez la défaite contre Jaraaf de ce dimanche ?

On a perdu logiquement car on est tombé sur un adversaire qui était meilleur que nous. Mais l’important, c’est que l’équipe n’a pas été ridicule dans le jeu. Le football, c’est des occasions et des buts et on n’a pas été présent dans ce domaine. Les matches se suivent et ne se ressemblent pas. Demain, on peut faire une meilleure prestation face à ce même adversaire. Pour gagner, il faut se créer des occasions et les concrétiser.

On a constaté que la défense a sombré aujourd’hui (dimanche). Qu’est-ce qui explique cela ?

Je ne peux pas donner une explication cohérente. C’est la loi du foot. Il y a des jours où ça marche et des jours où ça ne va pas. Aujourd’hui (dimanche), ça n’a pas tourné en notre faveur. Nous allons encore travailler car le championnat est en mi-parcours.

Quel bilan tirez-vous après la phase aller ?

Je dresse un bilan mitigé car il y a beaucoup de points perdus. On a dominé des rencontres sans les gagner. C’est une équipe jeune, il faut que les joueurs apprennent à grandir au niveau de la personnalité et du caractère. Le football dépasse les aspects techniques. Dans notre championnat, les joueurs ont un problème de mentalité.

Qu’envisagez-vous pour la phase retour ?

Je ne vais pas démissionner (rire). On va travailler sur ce qui n’a pas marché dans la phase aller pour se rattraper.