Partager
souleymane camara

Chaque lundi, «Francefootball.fr» vous présente son Top 5 des Africains ayant brillé en L1. Cette semaine, le Sénégalais Souleymane Camara de Montpellier apparaît au tableau d’honneur après sa démonstration contre Toulouse. Son compatriote, Bayal Sall de St-Etienne vient en seconde position.

Souleymane Camara (Sé­négal, Montpellier)
Titularisé par Fred Hantz aux côtés de Moustapha Yatabaré, le vétéran sénégalais (33 ans) a pleinement justifié la confiance de son entraîneur face à Toulouse (2-0). Très en jambes, Souleymane s’est rapidement mis en action en offrant à Yatabaré une passe décisive sur le premier but (24e). Plutôt axial dans un premier temps, il s’est ensuite décalé dans le couloir droit lors de la seconde période et, très combatif, a continué à gagner des duels. En toute fin de rencontre, Camara a inscrit de la tête le but du break. Souvent joker offensif depuis le début de la saison, celui qui est montpelliérain depuis neuf ans déjà compte désormais quatre buts.

Moustapha Bayal Sall (Sénégal, Saint-Etienne)
Quand Loïc Perrin n’est pas là -comme c’était le cas dimanche après-midi face à Monaco (1-1)- c’est lui le vrai patron de la défense stéphanoise. Solide défensivement, toujours bien placé, celui qui portait le brassard hier a livré un match de grande qualité contre le dauphin du Psg. Juste avant l’heure de jeu, il remportait de la tête un duel important contre Andrea Raggi, en réceptionnant un coup franc de Cohade (57e) qu’il expédiait au fond des filets de Subasic. Très régulier cette saison, il réalise au passage son meilleur exercice en L1 sur le plan offensif avec déjà trois buts marqués.

A noter que pour les 3 autres places, on retrouve dans l’ordre : Chaouki Ben Saada (Tunisie, Troyes), Vincent Enyeama (Nigeria, Lille) et Cheick Diabaté (Mali, Bordeaux).