Partager

L’équipe du Sénégal battue par le Mexique, dans la nuit de mercredi à jeudi, n’a pas été ridicule lors de cette rencontre, l’attaquant excentré Chérif Salif Sané et le gardien de but Pape Seydou Ndiaye (Niary Tally) ayant marqué de précieux points.

Pour sa deuxième sortie après le match amical contre la Mauritanie (2-0, vendredi, à Saly-Portudal), Sané, sociétaire du Casa Sports (élite sénégalaise), a été le principal danger pour les Mexicains. Il a pris des initiatives et a mis la pression sur ses adversaires, notamment en première période.

Le danger est venu de son côté, quand il avait les jambes pour harceler son arrière-latéral et lui mettre la pression. Sur une pression, Chérif Salif Sané a réussi à chiper le ballon, mais son centre bien ajusté a été mal négocié par le jeune attaquant de Diambars, Dame Guèye.

le Sénégal aurait pu aller à la mi-temps avec un but d’avance, mais l’attaquant du Jaraaf (élite sénégalaise), Assane Mbodj, qui en était aussi à sa deuxième sortie internationale, a manqué de justesse dans le choix.

En seconde période, Sané s’est éteint physiquement à cause de ses nombreux efforts fournis pour aller récupérer et faire de la percussion dans son couloir, mais il a été satisfaisant dans l’ensemble.

Cette sortie est à l’image de son match contre le Jaraaf (1-1), lors de la 11e journée de Ligue 1.

A son sujet, Demba Ramata Ndiaye, son entraîneur, a dit qu’il avait besoin d’être physiquement bien pour donner le meilleur de lui-même.

« Je lui disais que s’il réussit une bonne préparation, il n’y a pas un défenseur dans le championnat local qui pourrait lui barrer la route », avait expliqué à l’APS le technicien, au sujet de la la sélection de son protégé en équipe nationale du Sénégal.

L’autre grande satisfaction de cette rencontre amicale est le gardien Pape Seydou Ndiaye, qui a retardé l’échéance en multipliant les sauvetages avant l’ouverture du score des Mexicains.

Très sollicité tout au long de la rencontre, le gardien de Niary Tally a fait des sorties à l’image de la CAN des moins de 23 ans, où il a réussi à élever son niveau de jeu, en n’encaissant que deux buts sur penaltys.

Même s’il a encaissé deux buts lors de cette rencontre amicale, on peut dire sans parti pris que sa responsabilité est loin d’être engagée sur les deux réalisations mexicaines.

Sur le premier but, l’attaquant mexicain a réussi à se mettre entre les deux défenseurs sénégalais, dont l’un, Ousseynou Thioune, a été obligé de dépanner ce poste, Mody Traoré et Pape Alioune Ndiaye ayant déclaré forfait.

Sur le second, le buteur mexicain a eu l’occasion de prendre tout son temps pour ajuster sa tête sur le poteau, alors qu’il était libre de tout marquage dans la défense sénégalaise.

Et avant ce but, il a réussi à sortir sur sa ligne une balle chaude reprise de la tête par un autre attaquant libre de tout marquage, au centre de la défense du Sénégal.

Ces deux joueurs, Chérif Salif Sané et Pape Seydou Ndiaye, ont eu la chance d’avoir côtoyé le sélectionneur national Aliou Cissé pendant le stage et de s’être produits à deux reprises sous ses yeux.

La sélection nationale étant à la recherche de renforts, pour les postes d’attaquant excentré et de gardien, on peut sans risque de se tromper avancer que Cissé, qui a tenu à se rendre au Mexique, a pris beaucoup de notes. On peut espérer que la rencontre amicale lui serait utile dans un proche avenir.

Vidéo: Les arrêts de Pape Seydou ndiaye lors de la rencontre