Partager

Les quarts de finale de la Coupe de France se feront avec les clubs de Sénégalais, notamment, Gazélec d’Ajaccio de Kader Mangane, Lorient de Zargo Touré et Saint-Etienne de Bayal Sall. 

Sarre-Union, facile pour Zargo et Gassama

Balbutiant lors de la précédente journée en L1 face à Montpellier (1-1), Lorient s’est fait du chemin en Coupe de France où Zargo Touré et Lamine Gassama et leurs coéquipiers ont décroché, hier, le ticket qualificatif en quarts, en venant à bout facilement du club de Cfa, Sarre-Union (0-4).  Le petit poucet n’a résisté que le temps d’une mi-temps (50) avant de lâcher prise coup sur coup pour prendre le flopé.

Les Canaris troublent les eaux de la « Girondine » 

Mal en point en championnat avec un cinglant revers de 4 à 0 pris le weekend dernier face à l’AS Saint-Etienne, Bordeaux a mis fin à son rêve de remporter la Coupe de France, hier, en s’inclinant face à Nantes, en huitièmes de finale. Lamine Sané, très court pour arrêter les attaques, a outrances des Canaris, n’a constaté que des dégâts dans les ultimes minutes de la prolongation (4-3 a.p.). Les deux équipes étaient à égalité (2-2) dans le temps réglementaire avant que les Girondins ne baissent pavillon.

Les Verts au bout de leur peine

Sur la très bonne lancée en Ligue 1 avec une quatrième place, Saint-Etienne a failli prendre l’eau face à Troyes, la lanterne rouge, en huitièmes de finale de la Coupe de France. L’ASSE, sans Bayal Sall, sur le banc, s’est vite remis en venant à bout des Champenois (1-2). Ce succès permet aux Verts de se qualifier en quarts.

Kader Mangane et le Gaz évitent la trappe des amateurs 

Le Gazélec Ajaccio avec Kader Mangane décevant contre Nantes en championnat (3-1) a évité la trappe des équipes amateurs, surexcitées, mardi, en huitièmes de finale de la Coupe de France. Les Corses n’ont pas tremblé en déplacement face à Saint Malo qu’ils ont éliminé (2-1) pour s’offrir le ticket qualificatif en quarts de finale. C’est la 11e qualification à ce stade de la compétition en 15 participations de Coupe de France. C’est la preuve que le Gazélec est un club de Coupe de France. Mal en point en Ligue 1, cette victoire est une bouffée d’oxygène pour Kader Mangane  et ses coéquipiers (17e, 17 points) pour s’éloigner de la zone de relégation.