Partager
Le temps passe, l’attente se fait longue. Depuis le 29 novembre 2015 qu’il est blessé, Diafra Sakho se languit de pouvoir retrouver les terrains.

Aujourd’hui qu’il se trouve sur le point de retrouver les terrains anglais, cette perspective fait bouillir d’impatience les dirigeants de son club. Ceux parmi lesquels ce retour fait saliver figure le prioritaire du club, David Sullivan. Car pour lui, c’est l’attaque des
«Hammers» qui va en tirer un surplus de poids.

Pour Sullivan, «ça promet plus avec les retours probables de nos attaquants sur la touche depuis un bon bout de temps. Une fois que nous récupérerons Diafra Sakho (3 buts) et Manuel Lanzini (4 buts), nous allons nous remettre à  marquer plus de buts. Nous espérons pouvoir récupérer ces deux joueurs dans les deux semaines qui arrivent», annonce-t-il.

Diafra Sakho figurait parmi les meilleurs buteurs de West Ham la saison dernière, avec dix réalisations. En panne sèche avant sa blessure survenue il y a deux mois, il se trouve bloqué à  3 buts en 12 matches. Son inefficacité de début de saison avait une explication. Repositionnement sur le flanc droit lors de ses dernières sorties avec West Ham, avant sa blessure en novembre, il était loin de la position idéale devant les buts. Buteur ou pas buteur, il reste qu’avec Diafra Sakho dans l’équipe West Ham a marqué 24 buts en 12 matches.

Ce qui donne une moyenne de 2 buts par rencontre. Mais pour les 13 matches auxquels il n’a pas pris part, la machine de West Ham a ratatouillé, avec seulement 14 buts inscrits et une moyenne d’un petit but par match. Ces statistiques ont sans doute poussé
l’actionnaire majoritaire de West Ham à  penser que son retour devrait aider à  faire carburer l’équipe.