Partager

Le footballeur et consultant belge, Alexandre Teklak, a apprécié la première sortie de Stéphane Badji avec Anderlecht.

Arrivé lundi dernier, presque aux dernières heures du mercato hivernal,  Stéphane Badji a été titularisé vendredi par Anderlecht sur le terrain de Malines. Il a même joué toutes les 90 mn du match. Annoncé comme une bonne recrue, la prestation du milieu de terrain sénégalais chez les Mauve et Blanc a été analysée par un consultant. ‘’Badji a été intéressant, même s’il manque de vitesse d’exécution.

Il faudra voir dans les semaines à venir si c’était à cause d’un manque de rythme ou s’il manque réellement de cette vitesse d’exécution’’, soutient Alexandre Teklak sur anderlecht-online.be. Ce dernier estime que ‘’l’arrivée de Badji a aussi fait du bien à Defour qui s’est démultiplié dans ce match’’. ‘’Je crois qu’il voulait faire passer un message : ‘Le patron, c’est toujours moi malgré les arrivées du mercato’. Bravo à lui car c’est la réaction qu’on attend d’un vrai compétiteur’’, salue le consultant. Alexandre Teklak est un footballeur belge né le 16 août 1975 à Charleroi. Il évolue au club de division 3 du RJS Heppignies-Lambusart-Fleurus.

Lors de cette 25e journée de Jupiler Pro League, Anderlecht a perdu de 2 points sur la pelouse de Malines. Alexandre Teklak refuse d’amputer cela à l’ancien capitaine du Casa Sport de Ziguinchor (Ligue 1 sénégalaise). « Normalement, Anderlecht aurait dû gagner ce match mais Malines a pu revenir un peu par miracle. Sur l’égalisation, Hanni a déporté Defour sur le côté et le seul Badji s’est retrouvé face à deux hommes. Si Djuricic avait fait trois mètres en plus, il aurait pu bloquer une trajectoire et régler le problème mais il n’a rien fait. Je trouve donc injuste qu’on donne la responsabilité du second but malinois à Badji’’, martèle le consultant. Anderlecht (3e, 48 points) est devancé par Club Brugge (1er, 52 pts) et La Gantoise (2e, 52 pts).