Partager

Au coeur d’une altercation avec Cheick Diabaté, Moustapha Bayal Sall a provoqué l’expulsion de l’attaquant des Girondins, hier après-midi, à la fin du match remporté par les Verts à Bordeaux (1-4). Dans des propos retranscrits par Le Progrès, le défenseur sénégalais est revenu sur l’action litigieuse…

« Je ne l’ai pas provoqué (…) C’est lui qui m’a poussé », raconte Bayal Sall. « Je lui ai demandé d’arrêter, je lui ai dit « tu fais quoi ? ». Il a posé sa main sur moi, il m’a dit « qu’est ce qu’il y a ? ». Puis il m’a étranglé et griffé. L’arbitre était devant nous et il lui a mis un carton rouge. Heureusement, je n’ai pas riposté sinon on aurait pu avoir un rouge tous les deux. J’ai été un peu malin, je l’ai laissé faire, je l’ai laissé sortir sa colère. »