Partager

Le match entre la Lazio Rome et le Napoli, disputé mercredi pour le compte de la 23e journée de Serie A, a été interrompu quelques minutes par l’arbitre après des chants insultants et racistes des supporters romains visant notamment Kalidou Koulibaly, le défenseur sénégalais.

La réputation sulfureuse des supporters de la Lazio Rome n’est plus à  faire, et mercredi soir, face au Napoli, ils l’ont malheureusement de nouveau entretenue, puisque la rencontre a été interrompue quelques minutes par l’arbitre après des chants insultants et racistes venus des tribunes. Les chants des supporteurs romains ont d’abord visé Naples et les Napolitains avant de s’en prendre au défenseur sénégalais Kalidou Koulibaly.

Koulibaly salue le « courage » de l’arbitre du match

Plusieurs cris de singe ont été adressés à  son encontre au cours de la partie ce qui a contraint l’arbitre Massimiliano Irrati d’arrêter le match pendant quelques instants, à  la 67e minute. Une décision saluée par Koulibaly qui a tenu à  remercier le « courage » d’Irrati, sur son compte Instagram. Un avis partagé par Maurizio Sarri, l’entraîneur du Napoli. « Nous sommes tristes de ces cris contre Koulibaly. Irrati a bien fait d’arrêter la partie. C’est ce qu’il fallait faire et il a très bien fait. »

Comments are closed.