Partager

Ils auraient pu faire partie des mouvements, durant ce mercato hivernal, mais Lamine Sané, Mame Biram Diouf et Moussa Konaté vont finalement rester au sein de leurs clubs respectifs. Annoncé partant par son entraîneur, Willy Sagnol et moqué sur les réseaux sociaux par les supporters de son club, le capitaine des Girondins de Bordeaux semblait destiné à un départ inéluctable. Hier, c’est le président du club français qui est monté au créneau, en marge de la présentation de ses nouvelles recrues, pour annoncer que Lamine Sané restait, au moins jusqu’à la fin de la saison. Pour Mame Biram Diouf, la situation risque d’être compliquée jusqu’en fin de saison. Confiné au banc de touche à Stoke City, l’avant-centre intéressait fortement Norwich, mais la transaction n’a pas abouti. Toutefois, il jouit toujours d’une très bonne cote en Angleterre et ne devrait pas avoir du mal à recevoir des offres conséquentes. Enfin, Moussa Konaté (Fc Sion, Suisse) est freiné par une fracture au poignet en novembre et par la boulimie de son président qui souhaite toucher 10 millions d’euros (6,5 milliards FCfa) pour libérer son attaquant. De quoi refroidir les ardeurs des courtisans, pourtant nombreux, comme l’Olympique de Marseille, à se renseigner sur la situation du meilleur buteur sénégalais lors des derniers Jeux Olympiques.