Partager

Actuellement un des hommes en forme du Casa Sport, Chérif Salif Sané est appelé par le sélectionneur de l’équipe nationale locale, Moustapha Seck, pour les matches amicaux contre la Mauritanie et le Mexique. Le milieu offensif pense que c’est le fruit du travail.

Il va découvrir pour la première fois la Tanière des Lions locaux à partir de ce lundi 1er février. Chérif Salif Sané a reçu la convocation du sélectionneur Moustapha Seck pour les deux rencontres amicales contre la Mauritanie (le vendredi 5 février à Mbour) et le Mexique (le 10 février, aux Etats-Unis). ‘’C’est un très grand plaisir pour moi, c’est un plus dans ma carrière. C’est une chance d’être sélectionné en équipe nationale mais c’est l’aboutissement du travail collectif’’, estime-t-il. Vous attendiez-vous à cette convocation ? ‘’Je ne faisais que mon boulot. C’est au sélectionneur de juger, mon rôle est de travailler seulement’’, répond-il avant d’assurer : ‘’Donc, je vais essayer de saisir ma chance et gagner la confiance de tous. Je me donnerai à fond pour ne pas décevoir tous les espoirs placés en moi.’’

‘’Je me libère’’

La sélection du milieu offensif du Casa Sport (1er, 17 points) est loin d’être une grande surprise. Avec ses 5 buts en 11 journées, il incarne l’armada offensive des Ziguinchorois qui possèdent actuellement la meilleure attaque de Ligue 1. Chérif s’est complètement métamorphosé. Il semble plus en confiance par rapport à la saison dernière où il ne jouait quasiment que des bouts de matches. ‘’D’abord parce que je me sens chez moi, au Casa Sport, et c’est une fierté. Il y a toute une région qui est derrière nous. Et si je vois tout ce beau monde crier pour nous, ça me rend heureux et je me libère et je me donne à fond’’, explique-t-il.

Formé à Zig Inter, Sané a fait un demi-tour du Sénégal avant de rejoindre le Casa Sport. ‘’A l’époque, il y avait les Aliou Coly (ancien attaquant actuellement en Norvège), c’était donc difficile de se faire une place au Casa Sport. Donc, il fallait quitter Ziguinchor pour aller chercher une place ailleurs’’, révèle-t-il. Cette quête de temps de jeu l’avait mené à Dakar Sacré-Cœur et à la Linguère de Saint-Louis. Après ce périple, il est revenu au bercail depuis janvier 2015. ‘’Le Casa Sport est une grande équipe, donc quand on vous appelle, il ne faut pas réfléchir, il faut vite filer’’, estime-il. Le joueur ne compte pas s’éterniser dans le club ziguinchorois. ‘’Mon objectif, comme tout autre joueur, c’est de quitter ce championnat pour l’Europe’’, nourrit-il. Avec les portes de la sélection qui viennent de s’ouvrir à lui, le rêve est permis pour Chérif Salif Sané.