Le Casa – Sports de Ziguinchor (élite sénégalaise), dont l’ambition est de terminer la saison dans le trio de tête de la Ligue 1 de football, “attend désormais beaucoup de son nouvel international, Chérif Salif Sané, qui doit démontrer à chacune de ses sorties qu’il mérite la sélection, a indiqué son entraîneur, Demba Ramata Ndiaye.
 “C’est un très bon joueur que nous avons couvé l’année dernière, parce qu’il n’avait pas fait la préparation hivernale avec nous”, a dit le technicien, à la fin de la rencontre Jaraaf-Casa Sports, soldé par un nul (1-1), pour le compte de la 11e journée du championnat.
“Nous avons vu le résultat cette année, quand il a démarré la préparation avec nous”, a indiqué le technicien, invité à réagir sur la sélection de son milieu excentré pour les deux prochains matchs amicaux de l’équipe nationale locale.
“Maintenant, il est obligé de prouver chaque dimanche, il a mis la barre très haut et tant pis pour lui”, a souligné l’entraîneur du Casa-Sports, au sujet du néo-international qui peut évoluer à tous les postes d’attaquant.
“Chérif Salif Sané aura besoin de travailler plus que tous les autres et il en a les capacités techniques, s’il accepte de bosser physiquement”, a soutenu l’ancien capitaine du Casa-Sports.
Interrogé à la fin de la rencontre, le joueur formé à Zig Inter, avant d’évoluer à Dakar Sacré-Cœur et à la Linguère de Saint-Louis, s’est réjoui de sa sélection en équipe nationale, estimant que sa convocation chez les lions locaux récompense un travail de “plusieurs années”.
“Je suis conscient que les attentes seront très importantes, mais avec l’aide de mes coéquipiers, je n’ai pas de raison d’avoir peur”, a confié Chérif Salif Sané, auteur d’une prestation remarquée samedi, contre le Jaraaf.
Il s’est dit convaincu que sans ses coéquipiers en club, il ne serait pas à ce niveau.
‘’Je suis convaincu que le meilleur est à venir parce que j’évolue dans un club où il y a de très bons joueurs’’, a-t-il par ailleurs ajouté.