Partager

S’il y a un retour qui peut faire du bien au Jaraaf, c’est bien celui de Fidel Gomis. Après un tour dans l’équipe de Safi au Maroc, le milieu de terrain récupérateur du Jaraaf a intégré l’effectif cette saison. Mais avec cette envie de retrouver son niveau de jeu  qui passera, selon lui, par un travail au plan physique.

«Je suis en train de faire un travail très dur avec le coach et je pense que cela va aller. Je veux revenir à mon meilleur niveau. Au début, c’était  très difficile avec mon poids. Actuellement, je commence à ressentir que mon problème est en train de se régler. Je promets aux supporteurs qu’ils pourront bientôt me revoir à mon meilleur niveau», promet ce joueur qui a été désigné meilleur joueur de la Ligue 1, par l’Association nationale de presse sportive (ANPS)  en 2013 après avoir fait les beaux jours de Daraa et des équipes navétanes de Yakaar et de Hamo 6.
Le natif de Guédiawaye  avoue que cette baisse de forme notée en ce début de saison n’est rien d’autre qu’un surplus de poids qu’il traine mais surtout la conséquence d’un manque de compétitions.
«J’ai pris beaucoup de poids. Ceux qui me connaissaient savent que je n’ai pas  le poids que j’avais il y a deux ans. Quand j’ai quitté Maroc, je suis resté 3 mois presque sans compétitions. Avec ma taille, il est facile de prendre du poids», précise-t-il.
A l’issue de la séance d’entrainement tenue hier, mardi 26 janvier, au stade Demba Diop, l’entraîneur Alassane Dia n’a pas manqué d’apprécier les qualités individuelles de son protégé et pense qu’il est sur cette bonne voie devant lui permettrait de revenir à son niveau.  «Il était allé au Maroc pendant un an, il n’a pas joué. Forcément,  il y a des séquelles et nous ferons en sorte qu’il travaille dans ce sens. Je pense qu’il est sur la bonne voie. Maintenant, la forme, on ne la retrouve pas comme ça, d’un claquement des doigts. Seul le travail et la compétition lui permettront de revenir à son niveau. Un an sans compétition pour un joueur qui était le meilleur footballeur local en 2013, c’est quand même un gâchis qu’il ne revienne pas», fait savoir le technicien des «Vert et Blanc».