Partager

Sous contrat avec Al-Ahli depuis six mois, Moussa Sow pourrait déjà quitter les Emirats Arabes Unies. L’Angleterre et la Turquie le surveillent.

Après avoir quitté le LOSC pour la Turquie et Fenerbahçe, Moussa Sow avait rejoint les Emirats Arabes Unis l’été dernier pour un transfert approchant les 16 millions d’euros. Mais l’aventure du buteur sénégalais à Al-Ahli pourrait s’interrompre rapidement. Six mois après son arrivée, en plein cœur du mercato hivernal, Moussa Sow est sur les tablettes de plusieurs écuries européennes…

Crystal Palace prêt à faire une offre

Selon nos informations, Crystal Palace se serait récemment renseigné sur la situation de Moussa Sow. L’écurie de Premier League a depuis maintenu le contact et envisagerait de transmettre une offre à Al-Ahli pour envisager un transfert dès cet hiver. De son côté, l’écurie émiratie ne serait pas contre son départ si le montant de la proposition du club anglais était «convenable ».

La Turquie pense toujours à lui…

L’autre piste chaude de Moussa Sow, c’est le championnat turc. De 2012 à 2015, l’ancien buteur de Rennes a marqué les esprits sous les couleurs de Fenerbahçe avec pas moins de 63 buts en 154 matchs. Champion de Turquie en 2014, et deux fois vice-champion (2012 et 2013), Sow dispose encore d’une telle belle cote. Reste à savoir si un club sortira son chéquier pour s’offrir l’attaquant de 29 ans.