Partager

Titulaire dans l’axe de  la défense centrale des Olympiques aux Jeux Olympiques (JO) 2012 aux côtés d’Abdoulaye BA, Pape Samba Gueye n’est plus appelé en sélection A. Ce, au moment où Aliou Cissé, coach adjoint à Londres, est sur le banc. « C’est comme ça, c’est le foot. Avec Abdoulaye BA, on constituait l’axe central de la défense. Maintenant, c’est les Kara Mbodj qui sont là, c’est à eux de montrer ce qu’ils sont capables de faire », réagit le défenseur central de Dnipro en Ukraine.

Et sur le fameux tempérament du successeur d’Alain Giresse, Pape Samba Gueye ne tourne pas autour du pot. «Tout le monde connait Aliou, son tempérament n’est pas un mystère, on l’a vu jouer. Et il entraîne son équipe de la même manière qu’il jouait, avec la même hargne, la même fougue. C’est un homme rigoureux qui peut donner l’impression d’être un peu difficile », sert-il en précisant toutefois dans «Stades » que « cela peut se comprendre parce que dans le milieu du foot, on ne peut pas être trop permissif sinon c’est le laisser-aller total ».