Partager

Un pénalty, un dégagement contré et un tir croisé, le meilleur buteur de L1 cette saison Daouda Gueye s’est lâché sur la défense de la Linguère. Ses 5e, 6e et 7e réalisations en seulement 8 journées de championnat.

Après le premier triplé signé de l’attaquant de Ngor Ousmane Sarr il y a trois semaines, Daouda Ndiaye Gueye la nouvelle gâchette Gabelou s’est fendu du 2e de la saison. Son tout premier en carrière qui le voit prendre le large au tableau des meilleurs artificiers de Ligue1. Il est d’un calme qui ne laisse présager d’une telle froideur devant les buts. En ce début de championnat, il est la terreur de tous les gardiens de buts de la Ligue1.

Sory Keïta – Daouda Gueye : La passation de pouvoir ?

« Le contexte dans lequel baigne Daouda Gueye favorise sa réussite actuelle », explique son coach Karim Séga Diouf à la fin de la partie. Pour se mettre en route, l’ancien joueur d’Ouakam a eu besoin d’une demi-heure. Du haut de ses 20 balais, il prend déjà de l’assurance en se chargeant de transformer un pénalty obtenu par son capitaine et ce malgré la présence de Sory Keïta, meilleur buteur du championnat la saison passée. Telle une succession de leadership de l’attaque des rouge et blanc. Le repositionnement tactique effectué en 2e mi-temps qui l’a remis en pointe devant Keïta pourrait le laisser penser. Sur le second but des siens il n’est pas impliqué sur la somptueuse reprise acrobatique de son coéquipier Adama Tamba juste après que Douanes se soit faite rejoindre au tableau d’affichage.

« Il peut mettre un quadruplé ou un quintuplé avant la fin de la saison »

C’est peut être l’année où l’on va revoir un ‘’best scorer’’ de Ligue1 sénégalaise avec au moins 20 unités au terme de la saison. Au rythme où va Daouda, il pourrait finir à 23 buts à l’issue de la saison. Et son actuel entraineur semble y croire un peu plus que les autres. « Il a mis un triplé mais je pense qu’avant la fin du championnat, il peut mettre un quadruplé ou un quintuplé, espère Karim Séga. C’est dans son profil et il ne cesse de travailler ». Sa panoplie suggère qu’il n’est pas prêt de s’arrêter en si bon chemin surtout si les pépins physiques l’épargnent. Son 2e pion hier (56e) sur ce pressing conclu d’un contre sur le portier adverse est un concentré d’abnégation et de courage. Son dernier de la soirée (64e), qui lui offre son premier triplé en carrière est marqué par sa vitesse et son opportunisme. « C’était mon premier (ndlr, triplé), j’ai aidé mon équipe à gagner, j’ai ressenti une grande joie », réagit-il au téléphone.

Le secret de sa réussite : La relation avec son coach

« A la fin de l’entrainement, il nous fait tous bosser devant les buts, pas que moi. Aujourd’hui ça a payé. Il m’a bien aidé dans ce registre » reconnait le jeune attaquant. Son entente avec son entraineur semble l’avoir libéré, lui qui totalise 10 buts en 10 matchs toutes compétitions confondues (3 en Coupe du Parlement et 7 en L1). « C’est un garçon sans problèmes qui parfois même s’efface sur le terrain. C’est sa nature ! Il est calme, serein et il joue son football. Il n’y a ni exigences, ni contraintes le concernant » confie son coach. Daouda Gueye a permis aux siens de remonter au classement (4e) après un début de saison plus que moyen. Avant la double confrontation face au Horoya AC en Ligue des champions africaine, le buteur d’1m90 sera une arme offensive de taille.

Classement des buteurs

Daouda Ndiaye Gueye (AS Douanes) 7 buts ; Ibou Diop (Jaraaf), Pape Ibnou Bâ (Linguère), Pathé Ciss (Diambars) 4 buts…