Partager

Champion du Sénégal en titre et vainqueur de la Coupe de la Ligue et du parlement avec l’As Douanes, l’entraîneur Karim Séga Diouf a fait le point sur la situation actuelle de son équipe qui peine à relever la tête après 7 journées marquées par un bilan négatif de deux victoires, deux nuls et trois défaites.

L’analyse de la situation

Ce n’est pas de la nouveauté. Une équipe peut être championne, bien débuter la saison, boiter un peu et au fil des matchs se retrouver. C’est notre état actuel et heureusement que vous constatez que cet état n’a pas du tout atteint nos joueurs qui sont participatifs et réceptifs à la fois. Alors, une équipe doit toujours chercher à présenter le meilleur visage possible. Nous allons y parvenir très rapidement parce qu’on n’est pas loin de cette étape dans la mesure où sur l’ensemble des matchs joués, une seule foi, on n’a pas marqué de but. Donc, nous pensons que par rapport à cette situation, au niveau des dirigeants, des dispositions sont en train d’être prises pour améliorer les conditions de préparation et de travail.

Différence entre la saison du titre et celle en cours

Une saison passe et meurt mais elle est source d’enseignements pour la saison à venir. C’est fort de ces enseignements là que nous avons renforcé l’effectif par des joueurs d’expérience et jeunes. Ils sont en train de montrer ce dont ils sont capables. On peut citer le cas de Khalifa, Kader Thioune et Atoumane et tant d’autres. Tout cela nous convient de dire que la Douanes va devenir plus forte que la saison dernière. Ce, avec les conditions dans lesquelles les dirigeants s’efforcent à nous mettre.

Le nombre de matchs fixés pour relever la tête…

La Coupe d’Afrique est arrivée et d’ici le premier match contre le Horoya, il y a quatre ou cinq matchs à jouer en championnat. Il faudra mettre à profit pour que l’équipe se retrouve. Le meilleur élément de mise en confiance d’un joueur c’est la victoire. Donc, que la réussite nous revienne pour que nos joueurs soient beaucoup plus confiants.

Le message aux joueurs

J’ai toujours essayé de remobiliser les joueurs par une communication motivante de la part du staff technique. Il y a aussi des structures de séance d’entraînement, dans la rigueur, dans la recherche de performance mais aussi dans la détente. Nous sommes en train de travailler dans ces trois directions. C’est normal qu’on soit attendu. D’ailleurs, je dis aux joueurs que tous nos matchs sont des finales. De ce fat, nous ne devons rien négliger à tous les niveaux, mais nous pensons aussi être champions. Pour cela, il faudra mettre l’accent sur le travail. La Douanes est un club d’élite. Nous avons une organisation et des moyens pour mettre l’équipe dans des meilleures conditions de performance. C’est ça le rôle des dirigeants, nous notre rôle c’est de gagner nos matchs. Je pense que sur ces deux aspects, on n’est pas pauvre.

La peur de la relégation comme l’As Pikine

L’équipe ne peut pas être mauvaise étant championne du Sénégal de la saison dernière qui s’est terminée à peine des minutes. L’équipe ne peut pas être reléguée parce qu’elle a gagné le tournoi du parlement il y a à peine un mois. Donc, tous ces facteurs militent en faveur de notre conscience et de l’ambiance que vous avez trouvée durant notre séance d’entraînement. On ne doute pas. Nous sommes sur la bonne voie et je ne pense que ce qui est arrivé à Pikine nous arrive (Pikine a été relégué en Ligue 2 un an après avoir réalisé le doublé Coupe du Sénégal et championnat). On travaille si l’osmose se passe à tous les niveaux.

L’avance qu’ont ses adversaires sur son équipe

Nous sommes dans la phase aller du championnat et on s’apprête à jouer la 8e journée. Donc, c’est loin d’être terminé. L’année dernière c’est lors du parcours aller que nous avons retrouvé notre niveau et nous battre jusqu’à remporter le championnat. Dans cette même période, en un moment donné Niary Tally avait neuf points sur nous, mais on a su combler ce retard de par la solidarité en remportant le titre de champion du Sénégal. Cet état d’esprit là a été vraiment magnifique et il faut le retrouver car il est important. On aura beau être technique, un bon mental et un physique sans un meilleur comportement, je pense que ça sera compliqué.

L’objectif final

On n’est pas venu pour faire des accessits. La Douanes est un club de victoires, on dit aux adversaires que chez nous, il n’y a pas de match d’arrangement. L’objectif est de gagner tous les matchs. Même si on jouait contre onze singes, il faut les battre. C’est le mental qu’on veut donner aux joueurs. Cette saison, on veut encore gagner tous les trophées et réaliser un parcours de qualité au niveau de la Ligue des Champions en Afrique.

Le retour de Sory Keita

Sory Keita nous avait manqué. Je pense qu’un joueur comme lui et de la trempe de Sylvain Badji, je pense que n’importe quelle équipe au Sénégal aimerait les avoir. La preuve, Sory Keita a confirmé cela lors de son retour en marquant contre le Guédiawaye Football Club.