Partager

Le championnat du Sénégal de Ligue 1 se caractérise par une « homogénéité », qui fait que « tout le monde peut battre tout le monde », a analysé Youssoupha Dabo, l’entraîneur du Guédiawaye FC (élite sénégalaise).

« C’est une ligue très homogène, où aucune équipe ne se détache du lot. Et cela conforte ma conviction, selon laquelle toutes les équipes peuvent aller chercher quelque chose à la fin de la saison », a expliqué à l’APS ce technicien faisant ses débuts d’entraîneur au Sénégal.

Youssoupha Dabo a passé ces huit dernières années sur les bancs des équipes du Red Star (France). Il a travaillé avec les petites catégories et l’équipe fanion de ce club, qui évolue actuellement en Ligue 2 française.

Il dit être revenu au Sénégal pour jouer les premiers rôles du championnat national.

« Mon ambition n’est pas de jouer le maintien. Je veux faire figurer mon équipe dans les palmarès, à la fin de la saison », a soutenu le jeune technicien.

Après une série de résultats mitigée, le Guédiawaye FC a réussi ce dimanche une deuxième victoire de rang, après son succès sur le champion sortant, l’AS Douanes, battue 2-1.

Cette victoire lui permet de remonter à la troisième place de la Ligue 1, que son entraîneur juge « anecdotique ».

« Le plus important est de gagner quelque chose en fin de saison »,
a-t-il souligné Dabo.

Il estime que dans le championnat local sénégalais, « le collectif a tendance à se diluer dans l’individuel ». « J’ai l’impression que les équipes essaient de mettre en avant les solutions individuelles, notamment en attaque. »

Youssoupha Dabo, 40 ans, ancien joueur, dit être « convaincu » par le projet du Guédiawaye FC, qui l’incite vouloir apporter sa contribution au développement du football national.