Partager
Pape Diouf
Pape Diouf

Le football, sport roi au Sénégal, ne décolle pas, malgré les multiples efforts de l’Etat. L’ancien président de l’Olympique de Marseille, Pape Diouf, rappelle: «Depuis 1963 avec les jeux de l’amitié, l’Equipe nationale n’a rien gagné.»

Sans surprise, il estime qu’ «il est impossible, en sport, de faire des résultats, si on n’a pas des infrastructures adéquates».

Le tâtonnement et l’amateurisme ne sauraient produire de résultats positifs. Il faut être «professionnel». Un mot qui fait défaut au football sénégalais.

Pape rit sous cape. «Quand j(entend parler de football professionnel ici, cela me fait rire», dit-il, sur un ton moqueur.

Pape Diouf trouve également que la perte de vitesse des équipes traditionnelles a contribué aux mauvais résultats du Sénégal. Il en veut pour preuve, les U-23 ou il y avait peu de joueurs desdites équipes. Le journaliste sportif invite par ailleurs, ses confrères à laisser Aliou Cissé travailler sereinement.