Partager

Alors qu’on est à la 6e journée de Ligue 2, la Renaissance de Dakar est la premier équipe à enregistrer le départ de son coach. Ayant enregistré 5 défaites et une seule victoire depuis le début de la saison,la Renaissance occupe la derniére place au classement de la Ligue 2.

Le coach Abatalib Fall, en présentant sa démission, a tenu à donner les raisons de ces mauvaises performances. Selon lui l’équipe ne s’était pas bien préparé et a subi les conséquences aprés seulement 6 journées.

« J’ai pris la décision de céder la place à un autre nous sommes à la 6è journée l’équipe est a 5 défaites et 1 seule victoire. J’ai pris l’équipe a trois semaines du début de la saison. Il n’y a pas eu de travail hivernal. Nous avons eu à chercher à gauche et à droite pour constituer l’équipe. Parce qu’il fallait le faire. Même administrativement. J’ai essayé d’apporter ma pierre à l’édifice. Surtout durant la trêve. Pour rectifier les lacunes. J’ai fait un programme remis au manager général du club mais on ne faisait que me faire poireauter. J’ai débuté avec l’équipe depuis le 19 novembre et jusqu’au moment où je vous parle on n’arrivait pas à faire deux séances, les moyens ne suivent pas. Et sur ce. Le président du club (gissane Ezzedine) ne m’a jamais rencontré à chaque fois il y’avait un interlocuteur. Depuis le début de la saison nous n’avons fait que 41 séances d’entraînement. C’est vraiment insuffisant » laisse entendre Abatalib dans les colonnes du quotidien Stades.