Partager

En 2012, Patrice Evra avait financé la prise en charge du Centre « Yakaarou Gouney Yii » qui accueille des enfants déshérités de la banlieue. Trois (3) ans plus tard, le voici de retour dans le centre. Une visite dont il a profité pour faire part de son quasi-regret de ne pas avoir choisi de jouer pour son pays d’origine, le Sénégal.

« Je me souviens, j’avais reçu une convocation pour l’équipe du Sénégal. Mais, mes parents m’ont laissé le choix. J’ai choisi l’option la plus difficile, c’est-à-dire l’équipe de France. En venant ici, je me dis quand même que c’aurait été quelque chose de magnifique de jouer pour le Sénégal vu l’engouement », a déclaré le latéral gauche de la Juventus Turin dans des propos relayés par La Tribune. L’international français a néanmoins tenu à souligner que ce n’est pas parce qu’il ne joue pas sous les couleurs de son pays d’origine qu’il reste les bras croisés: « comme je l’ai dit: ce n’est pas parce que je ne joue pas pour le Sénégal que je ne fais rien pour mon pays. Le plus important ce n’est pas de jouer pour mon pays, mais c’est de l’appuyer à se développer à travers des initiatives de ce genre (parlant du centre)« .