Partager

Pape Seydou Ndiaye et Sylvain Badji, des pensionnaires de l’équipe nationale des moins de 23 ans, ont dit à l’APS s’être investi à fond dans le championnat de la Ligue 1 pour oublier « la grande déception » de la CAN de la catégorie, à l’issue de laquelle la sélection sénégalaise a raté tous ses objectifs après un départ en fanfare.

« Là, je me donne à fond pour mon club et c’est pourquoi je n’ai pas mis beaucoup de temps à revenir en son sein’’, a dit le portier international et capitaine des moins de 23 ans.


Gardien de but de Niary Tally, Pape Seydou Ndiaye, en dépit d’un match solide, n’a pi empêcher la défaite de son équipe face au Jaraaf (0-1), ce lundi, en match retard comptant pour ma 5-ème journée de Ligue 1 de football.

« La compétition permet d’oublier et je suis heureux d’avoir retrouvé mes coéquipiers, même si j’aurais aimé que le retour coïncide avec une victoire », a dit le gardien de but international.


S’il n’a gagné ni le titre ni obtenu une qualification aux Jeux olympiques 2016 à l’issue de l’édition 2015 de la CAN des moins de 23 ans, le jeune portier n’a toutefois pas manqué de souligner que cette expérience sera bénéfique dans la suite de sa carrière.


« On peut être les meilleurs sans gagner et c’est ce qui nous est arrivé au cours de ce tournoi », a-t-il relevé, soulignant que ses coéquipiers et lui doivent « travailler davantage et tirer les bonnes conclusions de cette expérience amère ».


Interpellé sur le même sujet, son coéquipier Sylvain Badji de l’AS Douanes, veut tourner cette page de la CAN des moins de 23 ans.


« J’ai tourné cette page et je me focalise désormais sur ma saison avec l’AS Douanes, qui doit jouer en Ligue des champions » africaine, a dit l’attaquant excentré.


« Les échéances sont très importantes et si on espère revenir dans les équipes nationales, il faudrait être compétitif et costaud en club », a-t-il répété à la fin du match de son équipe, sanctionné par une défaite 1-2 contre le Casa Sports, dimanche.