Partager
sadio mane triplé

Sadio Mané, Cheikh Ndoye, Lamine  Gassama et Henri Saivet sont très sollicités en ce mercato hivernal. Ces quatre joueurs pourraient changer de club si l’on se fie à la tendance actuelle du marché.

La valeur marchande d’un joueur dépend de la tendance du marché, de son âge et de la durée de son contrat. Ces critères constituent des avantages pour Cheikh Ndoye, Lamine  Gassama et Henri Saivet qui peuvent se tailler un club à leur guise.

Mané, Ndoye et Saivet cotés chez les grands

Il leur reste à chacun, un an et demi de contrat avec leurs clubs respectifs. Au regard des sollicitations, Sadio Mané et Cheikh Ndoye, Henri Saivet pourraient bénéficier de close de contrat. Ils seront des valeurs marchandes de leurs formations, en ce mercato hivernal. Grâce à ses performances (5 buts et 2 passes décisives) avec Angers, Cheikh Ndoye est convoité par de grands clubs de Premier League anglaise, notamment Chelsea et Manchester United, entre autres. Le club angevin, qui souhaite prolonger avec son capitaine, a fixé le prix de l’ancien joueur de Créteil et Epinal à 15 millions d’euros. Mais il pourrait être bazardé à cause de son âge (29 ans).  L’âge est une valeur ajoutée pour Sadio Mané (23 ans) et Henri Saivet (25 ans). Les Saints fixeraient le prix du milieu offensif sénégalais à l’été 2014, au moins 55 millions d’euros. À Bordeaux, Henri Saivet (2,5 millions d’euros) était moins coté que Lamine Sané (5 millions d’euros) ou encore Cheikh Diabaté (4,5 millions) vu sa performance, il pourrait générer une cagnotte.

Gassama et ses envies d’ailleurs

Lamine Gassama est très convoité en Europe. Hoffenheim, Sunderland, Southampton, Malaga et le FC Bale se bousculent à sa porte. Le latéral droit des Lions pourrait ne pas retourner à Lorient après la trêve hivernale. D’après une source proche du club, un départ, cet hiver, comme l’été prochain n’est pas à exclure. Cela dépendra des ambitions et des projets de ses prétendants.  L’ancien Lyonnais semble ne plus rien à prouver en France.

Papy Djilobodji a besoin d’un temps de jeu

Transféré à Chelsea, l’été dernier, à la surprise générale, Djilobodji a été mis au frigo par José Mourinho. Sur la liste des départs,  l’ancien défenseur central du FC Nantes n’est toujours pas édifié sur son avenir chez les Blues. Un temps de jeu suffisant semble être l’urgence pour le natif de Kaolack. En dépit d’être un grand coiffeur, Papy Djilobodji a toujours de la cote.

Selon les informations du Daily Express, il serait dans le viseur de l’Olympique de Marseille (OM) venue prendre des renseignements le concernant. Les Phocéens seraient prêts à s’attacher ses services, en janvier prochain, contre une somme avoisinant les 3 millions d’euros. Avant tout départ, le défenseur sénégalais est soumis à l’appréciation de Guus Hiddink, successeur de José Mourinho.