Partager

Avec Diafra Dakho, Mame Biram Diouf et Moussa Konaté sont les hommes de base de l’attaque d’Aliou Cissé. Trois joueurs qui ne brillent plus sur les terrains d’Europe depuis quelques semaines. Qui pour blessure, qui surclassé par la concurrence.

Depuis qu’il a pris les rênes de l’équipe nationale, Aliou Cissé a fait des choix clairs. Du moins pour sa ligne offensive. exit Demba Ba, Moussa Sow, Papiss Cissé ou encore Dame Ndoye, place à la jeune pousse avec Moussa Konaté, Mame Biram Diouf, Diafra Sakho, voire Baye oumar Niasse. Pion essentiel de l’équipe des olympiques de 2012 et oublié par Alain Giresse, Moussa Konaté a été réhabilité par Aliou Cissé sur le front de l’attaque des Lions. Tout comme Mame Biram, qui constitue, avec le Mbourois, la paire d’attaque des Lions sous l’ère Cissé. Pas régulier en sélection, manquant notamment la CAN 2015, Diafra Sakho fait également partie des attaquants sénégalais privilégiés par le nouveau sélectionneur.

Toutefois, titulaire en début de saison avec son club de Stoke City, Mame Biram Diouf a été relégué sur le banc depuis quelques matchs par son coéquipier Marco Arnautovic qui semble avoir désormais la faveur du coach des Potters. et pour cause, malgré un début de saison réussi, l’ancien pensionnaire de Molde est resté bloqué à 3 réalisations en 8 matchs, tandis que l’Autrichien totalise 5 buts en championnat. et si la tendance perdure, l’attaquant sénégalais pourrait rester plus longtemps sur le banc de Stoke. Un manque de compétition qui pourrait amener Aliou Cissé à revoir ses plans sur le front de l’attaque des Lions, malgré les 6 buts marqués en 28 sélections par le Parcellois. Autant dire que l’ancien Mancunien devra bouleverser la hiérarchie en club au plus vite pour mettre le sélectionneur à l’aise dans ses choix d’ici le prochain rendez-vous des Lions au mois de mars prochain, avec les 3ème et 4ème journées des éliminatoires de la CAN 2017.

Un rendez-vous que pourrait manquer également Diafra Sakho. Le joueur de west Ham, récemment opéré à la suite d’une blessure à la cuisse, sera absent des pelouses pour trois mois. Le timing pourrait, en effet, s’avérer juste pour une remise en forme optimale avant cette échéance. Sélectionné à 4 reprises pour 1 but marqué, Diafra Sakho n’en est pas moins un des principaux atouts offensifs des Lions.

Tout comme Moussa Konaté, freiné par une fracture au bras, et qui sera à l’arrêt pour un mois. Le joueur du FC Sion, auteur de 7 buts en 14 sélections depuis 2012, a plus de chances de revenir à la compétition à temps, mais il lui faudra toutefois retrouver le bon tempo et toutes ses sensations de grand artificier.