PARTAGER

L’AS Douanes, championne du Sénégal en titre est le prochain adversaire du Horoya AC, au premier tour des éliminatoires de la Ligue des champions africains. Karim Sega Diouf, entraineur des douaniers du Sénégal décrypte son adversaire.

LE HOROYA AC

« Je connais bien cette équipe à distance. Le Horoya AC est devenu un grand club, ces trois dernières années. Le club fait des recrutements intelligents en Guinée et en Afrique. Pour mieux connaitre cette équipe, nous allons la superviser à Conakry. Le Horoya a déjà des joueurs en son sein que j’ai coaché en sélection. »

LA DIFFÉRENCE ENTRE LE HOROYA ET L’AS DOUANES

« C’est visuelle. En Afrique, toutes les équipes se valent mais avec une différence dans la gestion. J’ai appris que le Horoya a un gros budget. Ça compte énormément dans la gestion d’un club dans le haut niveau. Cette équipe a aussi l’expérience à travers ses participations dans les compétitions africaines. C’est tout le contraire de l’AS Douanes. On vient de la Ligue 2 avant de s’imposer dans l’élite nationale. Et le club a quitté l’Afrique depuis 10 ans. Mais attention, sur le terrain, on n’a rien à craindre de notre adversaire. On aura des arguments. Ce n’est pas un hasard que l’AS Douanes a été sacrée championne du Sénégal en tant que promu. Ce n’est pas non plus une petite équipe. »

LE MATCH ALLER À DAKAR

« C’est un atout majeur si on met bien à profit nos avantages. Ce n’est pas parce qu’on joue à la maison qu’on est d’office victorieux. Non. Mais je pense qu’on prendra une ascendance psychologique à Dakar avant le match retour. »