Partager
Daouda Faye

Après avoir organisé successivement deux Coupes d’Afrique des nations (Can) des petites catégories avec succès sur le plan organisationnel, le Sénégal mérite d’accueillir une deuxième fois une Can sénior. C’est l’avis de l’ancien ministre des Sports, Daouda Faye.

L’ancien ministre des Sports, Daouda Faye, veut que le Sénégal organise une nouvelle fois une Can sénior de football après celle de 1992 où il avait dirigé le Comité d’organisation.

Face à la presse ce jeudi à l’occasion de ses rencontres mensuelles, le président du mouvement «Agir pour ne pas subir» dit rejoindre le président de la Fédération sénégalaise de football, Me Augustin Senghor, qui souhaite voir le Sénégal accueillir à nouveau une Can sénior, après celle de 1992.

«On s’est sacrifié pour les petites catégories afin d’aider la Caf en organisant deux Can de suite. Maintenant, nous demandons de droit à l’organisation d’un Can sénior. On peut avoir cette Can au Sénégal», a soutenu l’ancien ministre des Sports. Qui pense que «ce serait le meilleur moyen pour la Caf de rendre l’ascenseur au Sénégal qui a accepté en un an d’organiser deux Can de la catégorie jeune, les Can U20 et U23».

Revenant sur la défaite (0-1) en demi-finale des Olympiques face au Nigeria, Daouda Faye «Vava» pense que «c’est par manque de chance» que le Sénégal a perdu la demi-finale contre le Nigeria. «On a perdu le match par manque de chance. Dieu avait décidé de cette défaite. Il faut continuer à travailler.»

Tout en reconnaissant la valeur des Nigérians qui, selon lui, sont plus expérimentés que les joueurs sénégalais à ce niveau de la compétition, l’ancien président du Comité d’organisation de «Sénégal 92» se félicite que le football sénégalais soit parvenu à se hisser au niveau du Nigeria en petite catégorie. «Il y avait un décalage entre le Sénégal et le Nigeria au niveau des jeunes. Aujourd’hui, à ce niveau, nous faisons partie des meilleurs d’Afrique», a souligné «Vava» qui félicite la Fédération de football et le ministère des Sports pour le travail abattu en ce sens.

Parlant de la «petite finale» contre l’Afrique du Sud, Daouda Faye déclare : «L’objectif majeur est de se qualifier aux Jeux olympiques Rio 2016. Et Jusqu’à présent, on reste dans cet objectif. Et pour y arriver, il faut gagner face à l’Afrique du Sud.»