Partager

Parmi les révélations du Chan U20 en mars dernier à Dakar, mais également du Mondial en Nouvelle Zélande où le Sénégal a terminé à la quatrième place, Sidy Sarr n’a pas encore fait rêver le public de «Senghor» lors de cette Can 23 ans.

S’il a intégré la sélection Olym­pique en compagnie d’une bonne bande de copains de la sélection U20, l’ancien pensionnaire de Mbour Petite Côte peine à trouver le bon rythme pour s’offrir une place de titulaire. Confiné à un rôle de remplaçant, le sociétaire Kv Courtrai en Belgique, qu’il a rejoint cette année, garde son mal en patience, en attendant son heure.

Embarrassé par les critiques à son encontre, il espère vite regagner la confiance du Peuple sénégalais. «J’entends souvent les gens dirent que j’ai pris du poids. Je les rassure en leur disant que j’ai le même poids que lors du Chan U20», confie Sidy Sarr. A l’en croire, il lui manque un temps de jeu lui permettant de retrouver le bon rythme. «Je comprends les critiques, c’est juste qu’il me manque un peu de temps de jeu. Je n’ai pas beaucoup joué avec mon nouveau club. Mais je retrouve un peu mes sensations avec la sélection. J’espère pouvoir avoir plus de temps de jeu pour aider davantage l’équipe à se qualifier pour les Jeux Olympiques qui est notre objectif à tous», prie le géant milieu offensif des Olympiques. Qui dit respecter les choix du sélectionneur. «C’est le coach qui fait ses choix. Tout le monde a envie de jouer. Il faut respecter les choix du coach et être prêt quand on fait appel à toi», souligne-t-il.