Partager

Le Sénégal vise une place en finale de la Can U23 devant le Nigeria, cet après-midi, à 15h, au stade Léopold Senghor. Un match au sommet que les Olympiques devront bien négocier face à un adversaire habitué des grands rendez-vous. Au vu de ce qu’ils ont montré depuis le début du tournoi, les poulains de Serigne Saliou Dia croient à une victoire qui les qualifierait directement pour les Jeux Olympiques que le Brésil, le pays de la Samba, accueille en 2016.

«C’est maintenant que commence la compétition.» Cette phrase, balancée par un observateur tout juste après la qualification des Olympiques en demi-finale, traduit l’importance de la rencontre de cet après-midi entre le Sénégal et le Nigeria pour une place en finale de la Can U23. Un match à double enjeu : d’abord pour une qualification aux Jeux Olympiques de Rio 2016. Et ensuite pour décrocher un titre continental pour un football sénégalais qui rêve d’un tel sacre depuis des décennies.

Evidemment un match reste un match. La balle étant ronde, elle roule dans tous les sens. D’où l’alerte venant du coach-adjoint Badara Sarr. «Il va falloir réduire les risques d’erreur. Le Nigeria est une grande équipe. Nous demandons aux joueurs d’être vigilants, concentrés, sereins, et de ne pas se mettre la pression», avertit-il.

Badara Sarr : «Relever le niveau de notre jeu»

Avant de conseiller à ses poulains de réitérer leur bonne prestation lors du premier tour. «Nous avons fait de bons matchs, depuis le début. Il faudra peut-être relever le niveau de notre jeu», souligne l’adjoint de Serigne Saliou Dia qui revient sur l’enjeu de cette rencontre. «C’est un match très important parce qu’il ouvre la qualification aux Jeux Olympiques, un objectif fondamental. Nous sommes dans une dynamique depuis l’entame du tournoi. Nous avons demandé aux garçons d’être sereins et de ne pas se laisser inhiber par l’enjeu. On touche du bois, le mental est au beau fixe», a rassuré Badara Sarr à l’Aps.

Siasia : «Le match dure 90 minutes, tout peut arriver»

Du côté de l’adversaire, on ne croit qu’à la victoire. «Nous ferons tout pour passer au prochain tour», promet le coach nigérian Samson Siasia. Qui ajoute : «Le Sénégal a gagné trois matchs au premier tour. C’est une bonne équipe, nous sommes très heureux de le croiser en demi-finale.»

Par rapport à certaines absences, l’entraîneur du Nigeria ne semble pas perturbé. «Nous avons des joueurs blessés et des joueurs suspendus. Même si on respecte l’Equipe du Sénégal, nous avons des joueurs pour gagner», a indiqué à l’Aps, l’international nigérian des années 1990.

Le Nigeria favori ? Samson Siasia refuse un tel statut. «Nous ne sommes pas favoris. Nous avons eu un parcours difficile, avec des problèmes en défense, que nous voulons corriger. (…) Le match se joue sur 90 minutes, tout peut arriver. C’est nous qui avons la pression, car le Sénégal joue à domicile», a-t-il expliqué à l’Aps.