Partager
locaux lions

Les olympiques sénégalais doivent réduire les risques d’erreur et éviter la forte pression, pour sortir victorieux de la demi-finale de la CAN des moins de 23 ans, contre le Nigeria, mercredi, a déclaré Badara Sarr, l’adjoint de leur entraîneur.

« Nous avons fait de bons matchs, depuis le début. Il faudra peut-être relever le niveau de jeu, tout en réduisant les risques d’erreur », a conseillé Sarr à ses poulains, en conférence de presse.

« Le Nigeria est une grande équipe. Puisqu’il s’agit d’un match de football, il faut se concentrer. Nous demandons aux joueurs d’être vigilants, concentrés, sereins, et de ne pas se mettre la pression », leur a-t-il encore dit.

L’équipe nationale des moins de 23 ans du Sénégal rencontre celle du Nigeria, en demi-finale de la CAN de la catégorie, à 15h, au stade Léopold-Sédar-Senghor, à Dakar.

« C’est un match très important parce qu’il ouvre la qualification aux Jeux olympiques, un objectif fondamental. Nous sommes dans une dynamique depuis l’entame du tournoi. Nous avons demandé aux garçons d’être sereins et de ne pas se laisser inhiber par l’enjeu. On touche du bois, le mental est au beau fixe », a ajouté Badara Sarr.

Il a prévu quelques changements dans la composition du onze de départ, contre le Nigeria. « L’équipe va se rapprocher de plus en plus de celle qui a joué contre la Tunisie », a-t-il dit, au sujet des changements prévus.