Partager

Mame biram dans les buts
dès l’arrivée des lions hier au stade léopold sédar senghor pour leur dernier galop d’entraînement, Mame biram diouf a débuté sa mise en train dans les buts. il faisait face à Cheikh ndoye et lys Gomis. Même s’il n’a pas fait de plongeon digne d’un Cheikh seck ou Tony sylva, «diego» a tiré son épingle du jeu en repoussant quelques frappes du sociétaire d’angers.

el Hadji Diouf réclame le public…
invité du staff technique et la Fédération hier pendant le dernier galop des lions, el hadji diouf était surpris de voir les supporters bloqués à la porte d’entrée du stade. ayant l’habitude de fouler la pelouse de lss sous les ovations du public, diouf a réclamé les supporters afin que l’ambiance soit au rendez-vous. quelques minutes plus tard, les éléments préposés à la sécurité ont grandement ouvert la porte du stade, au grand plaisir de diouf.

…ravit la vedette…
el hadji diouf a ravi la vedette aux lions hier lors de l’ultime séance d’entraînement. ayant foulé la pelouse de lss 20 minutes après les joueurs, diouf a eu droit à un standing ovation de la part du public. Tous les faits et gestes du double ballon d’or africain (2001 et 2002) étaient accompagnés par des acclamations.

…et donne des conseils
Certes, il n’a pas pris part à la séance, mais el hadji diouf a chaussé les crampons hier. À la fin de la séance, les lions se sont retrouvés pour les consignes. la parole étant revenue à el hadji diouf, l’enfant terrible du football sénégalais a prodigué des conseils aux joueurs comme s’il traçait la voie à suivre.

pressing et frappe au menu des Lions
l’ultime séance d’entraînement des lions hier au stade léopold sédar senghor était axée sur le pressing et les frappes à mi-distance. aliou Cissé en a profité pour faire sa mise en place tactique. les joueurs ont aussi travaillé les frappes à mi-distance. Ce qui a permis à Cheikh ndoye de se régaler lui qui était tout le temps en position de tir.

Séance de tirs au but aussi
les lions ont achevé leur menu journalier par les tirs au but pour se préparer en conséquence. si la majeure partie des joueurs ont assuré leur péno, Mame biram diouf, sadio Mané n’ont pas réussi à faire trembler les filets. le premier a dégagé son penalty dans le décor pendant que le second a vu sa frappe nettement stoppée par Khadim ndiaye.

Les Lions s’adonnent à la lutte
après leur séance d’entraînement, Cheikh ndoye et saliou Ciss n’ont pas manqué de se défier à la lutte. sous l’oeil admirateur de leurs coéquipiers mais aussi sous les cris de joie des supporters, les deux lions ont fait des «leweto» dignes de Mod’lô. après l’accrochage le dernier mot est revenu au «lébou», Cheikh ndoye qui a administré un mbott à son adversaire qui s’est affalé sur le gazon. C’est la bonne humeur dans la Tanière.

Aliou Cissé solidaire avec le peuple français
la tuerie survenue en France vendredi dernier fait également l’actualité dans la Tanière. le coach des lions, qui a vécu plusieurs années en France, est solidaire du pays : «J’ai eu l’information quand on revenait de Madagascar. Je n’étais pas trop tranquille parce que le Bataclan est un endroit que je connais très bien. Moi-même j’y allais et j’ai des amis qui y étaient aussi. C’est difficile pour le peuple français. On espère qu’il y aura des jours meilleurs en France. On partage toute notre compassion avec le peuple français pour ce qu’il vit présentement».

Le 12ème Gaïndé derrière les Lions
Comme à l’accoutumée, le 12ème Gaïndé promet de venir jouer sa partition au stade pour pousser les lions à la victoire. «Souvent ce sont les supporters qui gagnent les matchs. Rappelez vous contre le Cameroun avec ce but de Demba Ba survenu au moment au tout le stade poussait les Lions, ou encore la CAN U20, contre le Congo quand les Juniors gagnaient 4-2 après avoir été menés 2-1. Tous les Sénégalais sont membres du 12ème Gaïndé et nous les appelons à venir mardi supporter massivement leur équipe nationale», a déclaré seydina issa laye diop, président de la structure des supporters des équipes sénégalaises.