Partager

Le Sénégal accueille, ce soir, à partir de 19 heures Gmt, Madagascar, au stade Léopold Sédar Senghor, pour le compte de la manche retour des éliminatoires du mondial 2018. Tout faux pas est strictement interdit pour les poulains d’Aliou Cissé.

À Tana, le Sénégal était décevant. Favoris sur le papier, les poulains d’Aliou Cissé au lieu d’imposer leur suprématie face à Madagascar, modeste équipe, classée 118ème mondial, ont plutôt subi la pression de l’équipe malgache échappant de justesse à une défaite. À l’occasion, les Barea ont très tôt le pied sur la balle pour martyriser les Lions durant 79 minutes de galère. Et la bande à Cheikhou Kouyaté ne s’est réveillée qu’à 20 minutes de la fin du temps règlementaire.

Vraisemblablement, cette contreperformance des Sénégalais serait due aux conditions climatiques et l’état désastreux de la pelouse de Mahamasina. Sauf que la réalité  était la même pour les deux équipes. Parce qu’il a fallu que le Sénégal rehausse son niveau de jeu pour rattraper l’adversaire au score.

À l’issue de cette rencontre à Tana, Madagascar et le Sénégal partent à chance égale pour ce match d’aujourd’hui. Il n’y aura pas d’excuses, ce soir, à Dakar. Le climat semble être clément ces derniers temps et la pelouse de Père Léo est nettement meilleure que celle de Mahamasina. « C’est mieux que le terrain des Malgaches »,  précise Cheikh Kouyaté.

C’est donc une aubaine pour se racheter devant un public exigeant.  Tout comme à Tana, Aliou Cissé doit trouver la bonne alchimie pour éviter le pire. Il ne s’agit pas cette fois-ci de courir après le  score mais de creuser un écart pour en finir avec cette équipe à la peau dure. Tout faux pas est strictement interdit.