Partager

Les Lions du Sénégal étaient ravis d’avoir eu El Hadj Diouf à leurs côtés pour une séance d’entrainement. L’ancien international sénégalais était invité à partager la pelouse du stade Léopold Sédar Senghor avec les joueurs qui vont disputer, aujourd’hui, contre le Madagascar le match retour des préliminaires aux éliminatoires pour la Coupe du monde 2018, en Russie.

« El Hadj Diouf est une idole et il nous a fait rêver lorsque nous étions petits. Il a hissé très haut le drapeau national. Cela était un grand plaisir de le voir et le message a été clair. C’est à nous de gagner le match. Il a ravi la vedette à Sadio Mané. C’est normal, c’est un grand monsieur. Quelques années plus tôt, c’est nous qui courrions derrière Diouf et il est un avec lui. Nous sommes motivés à l’idée de marcher sur les pas de la Génération 2002. Il faut gagner le match de demain (aujourd’hui) pour aller en Coupe du monde. Nous sommes chez nous et nous devons imposer notre rythme. L’équipe doit arrêter d’être réactive. Nous devons imposer notre niveau », a dit Cheikhou Kouyaté dans les colonnes de l’As.

À Antananarivo, les Lions avaient décroché, dans un match très mal engagé, le point du nul. Le Sénégal était mené à l’heure de jeu par deux buts à zéro par les Baréa.