Partager

Contrairement à la séance à la carte du samedi, les Lions ont élevé le ton hier, pour leur deuxième galop, au stade Léopold Sédar Senghor. Aliou Cissé a axé son travail sur l’accélération.

Ils étaient au complet. hier, sur la pelouse du stade Léopold Sédar Senghor, les Lions ont élevé l’intensité de leur entraînement. Contrairement à la précédente séance où l’équipe était scindée en deux. Ceux qui avaient joué vendredi n’ont fait que quelques tours de terrain, axant leur séance autour d’un footing et de longues passes tandis que les remplaçants ont effectué un galop normal. Le sélectionneur a ensuite scindé son groupe en deux. L’équipe habillée en vert composée d’Abdoulaye Diallo, Lamine Gassama, Kara Mbodj, Kalilou Koulibaly, Saliou Ciss, Cheikhou Kouyaté, Gana Guèye, henri Saivet, Sadio Mané, Mame Biram Diouf et Moussa Konaté avait fort à faire devant celle vêtue en noir et composée de Khadim ndiaye, Issa Cissokho, Zargo Touré, Lamine Sané, Mouhamed Diamé, Cheikh ndoye, Issa Sarr, Amara Baby, Pape Alioune ndiaye, younousse Sankharé et Baye Oumar niasse.

Sadio et Moussa Konaté mettent le feu

Dans le jeu, les deux équipes ont montré des initiatives intéressantes. D’abord en mettant tous l’accent sur la vivacité, ils ont aussi réduit le nombre de touches de balle à deux dans un espace réduit avant que l’entraîneur ne l’agrandisse. Ensuite, les Lions se sont investis sur les flancs en y amorçant des actions offensives pour déséquilibrer l’adversaire. Les noms de Sadio Mané et Moussa Konaté étaient sur les lèvres du millier de supporters en majorité de jeunes garçons qui s’étaient déplacés au stade. Parce que les deux joueurs les ont enthousiasmés. Sur les 4 buts de son équipe, Moussa Konaté en était trois fois l’auteur avec trois passes décisives de Sadio Mané. D’ailleurs, à la fin de la séance, ils ont eu droit à une ovation du public qui a aussi communié avec son équipe.