Partager

Les Lions vont aborder mardi « avec confiance’’ leur match contre Madagascar, comptant pour la manche retour du second tour des éliminatoires de la Coupe du monde 2018, en s’appuyant sur leur prestation du dernier quart d’heure de la rencontre aller contre les Baréa, à Antananarivo, a promis le sélectionneur national, Aliou Cissé.

« Nous comptons aborder le match avec confiance. Nous jouons à domicile (…). Nous avons joué 90 minutes, nous avons une idée sur leurs points forts et faibles. C’est à nous de profiter de ce que nous avons fait’’ au cours du dernier quart d’heure du match aller, a-t-il dit.

Le sélectionneur national s’entretenait avec des journalistes, samedi soir, après une séance d’entraînement des Lions au Stade Léopold Senghor. 

Arrivés samedi matin, en provenance d’Antananarivo, où ils avaient contraint au nul (2-2) la veille l’équipe nationale locale, Les Lions avaient d’abord effectué une séance de décrassage avant de s’entraîner.

« Les joueurs ont l’air de bien se sentir. Ce fut un match très difficile pour nous, je pense qu’on a pu faire l’essentiel en revenant sans la défaite », a indiqué Aliou Cissé, faisant référence à la manche aller jouée à Antananarivo.

 Les Lions avaient frôlé le pire contre les Baréa qui menaient 2-0 jusqu’à la 70 minute de cette rencontre jouée vendredi àAntananarivo.

Les protégés d’Aliou Cissé étaient ensuite revenus au score, réussissant ainsi un bon résultat comptable avant la manche retour, prévue mardi, à partir de 19 heures, au stade Léopold Sédar Senghor.

 « Les joueurs ont eu le mental qu’il faut pour revenir » au cours de cette rencontre, a commenté Aliou Cissé, estimant qu’il n’est pas possible de dire que « rien n’a marché » dans la capitale malgache

 « C’est vrai que nous ne sommes pas encore qualifiés, il nous reste un match retour mardi, qui nous tient à cœur. Il s’agit d’une qualification pour la Coupe du monde », a-t-il rappelé.

Selon le sélectionneur national, « il est important de passer Madagascar » pour que le Sénégal fasse partie des « meilleures équipes africaines qui vont disputer la phase de poules qualificative ».