Partager

Le Sénégal a été contraint au nul par le Madagascar lors de la manche aller des préliminaires de la Coupe du Monde 2018 (2-2). Auteur du but égalisateur, Mame Birame Diouf a confié qu’il voulais marquer ce but pour sa défunte mére, décédée lors du drame de Mina à la Mecque.

«  Je voulais marquer ce but pour le dédier à ma mère décédée il n’y a pas longtemps. Cela me tenait à coeur. Je dis merci au Bon Dieu qui m’a donné l’occasion de le faire aujourd’hui. À Dakar, je vais encore essayer de marquer pour rendre hommage à ma mère et au peuple sénégalais.« 

Toutefois, Mame Birame considére que nul est un bon résultat dans la mesure où les conditions n’étaient pas réunies pour faire une grosse performance.

« La plus grande difficulté du match était l’état du terrain et la chaleur. On ne sentait pas le public. Un match en Afrique n’est jamais facile et il faut garder à l’esprit qu’il n’y a plus de petite équipe. Le problème est qu’on ne connaissait pas l’adversaire. Là, on sait à qui on a affaire. J’espère qu’au match retour, on va gagner à la maison. » laisse entendre Mame Birame. Avant d’ajouter: « Le coach nous a dit à la mi-temps de nous libérer et de jouer notre football. L’état du terrain et la chaleur ne jouaient pas en notre faveur. En seconde période, on s’est libéré. Tout le monde a voulu prendre du plaisir et on a égalisé. «