Partager
L’ancien portier international Cheikh Seck, président du Jaraaf, a assuré du soutien de son équipe et du mouvement sportif sénégalais à l’ancien président de l’IAAF Lamine Diack, mis en examen dans un dossier de corruption lié à la lutte antidopage.
« C’est avec une très grande surprise que nous avons appris la mise en examen en France du président Lamine Diack pour une affaire de corruption relative au dopage d’athlètes russes’’, écrit-il dans un message de soutien remis à des journalistes.
‘’Connaissant bien l’homme et ses grandes qualités de manager sportif, je sens une forte obligation de témoigner pour lui’’, ajoute l’ancien gardien de but du Jaraaf et de l’équipe nationale du Sénégal.
 ‘’Tout en laissant la justice suivre son cours et en espérant que tout se déroulera dans l’équité et le respect de ses droits, je dirai au président Lamine Diack qu’il a le soutien des sportifs sénégalais et africains’’, écrit Cheikh Seck.
‘’Pendant ces 16 dernières années, nous avons été fiers de le voir à la barre de la Fédération mondiale de la discipline mère qu’il a pilotée avec une grande vision et des réalisations qui font aujourd’hui de l’IAAF une organisation exemplaire’’, ajoute ce document signée par Cheikh Seck qui est aussi vice-président de la Fédération sénégalaise de football (FSF).
Lamine Diack « mérite d’être cité en exemple pour ses qualités de grand dirigeant et une carrière exceptionnelle qui a été marquée par les services rendus au sport sénégalais et africains à différentes hautes positions (secrétaire d’Etat aux Sports, président du CNOSS, président du Jaraaf, président de la Confédération africaine d’athlétisme etc.) avant la consécration mondiale à l’IAAF’’, poursuit ce soutien de l’ancien président de cette instance mondiale.
‘’Sur le plan national, j’ai eu l’occasion en tant que joueur puis dirigeant du Jaraaf de le côtoyer et de le voir à l’œuvre. J’ai toujours été impressionné par ses qualités de meneur d’homme, de rigueur et les grandes ambitions pour le sport sénégalais et africain’’, poursuit-il.
‘’Au moment où il aspirait à un repos bien mérité en ayant enfin la possibilité d’accorder plus de temps aux membres de sa famille, le voilà engagé dans un combat inattendu avec cette mise en examen’’, peut-on lire.
‘’Nous lui exprimons notre solidarité et notre soutien tout en étant sûr qu’il saura faire face en puisant dans cette détermination qu’il savait nous communiquer face à l’adversité et lors des périodes de doutes et d’inquiétudes’’, relève le document.
Les prières des sportifs sénégalais et africains « l’accompagnent dans cette épreuve et nous souhaitons ardemment que tout cela ne soit plus qu’un mauvais souvenir très rapidement’’, conclut-il.