Partager

Makhète Diop, auteur de 100 buts la saison dernière à Al Dhafra, n’a jusqu’ici pas tapé dans l’œil d’Aliou Cissé le patron des « Lions ». Une situation irritante pour Benaraibi Bouziane coach-adjoint du club émirati ne comprend pas pourquoi son poulain est ignoré au Sénégal.

Alain Giresse, prédécesseur d’Aliou Cissé, avait tenté le coup pour Makhète Diop sans succès. Et depuis plus rien. Beaucoup d’eau a pourtant coulé sous le pont. Le joueur s’est bonifié et a enrichi son compteur à 100 buts. Cet exploit passe inaperçu aux yeux du sélectionneur national qui  n’oriente pas ses choix aux joueurs évoluant au Moyen-Orient et encore moins à l’attaquant d’Al Dhafra. Cela irrite Benaraibi Bouziane, coach-adjoint du club émirati,  qui estime que son poulain n’a rien à envier aux attaquants qui bénéficient de la confiance du sélectionneur national du Sénégal.

Le technicien algérien interpelle son homologue sénégalais à  s’intéresser à Makhète Diop.

« Je suis très surpris qu’il soit ignoré à ce point par la sélection sénégalaise. Il n’a rien à envier aux autres attaquants. C’est quelqu’un qui sait relever des défis. Il était dans le classement mondial des trois meilleurs buteurs et la Fédération sénégalaise de football le savait, c’est du gâchis. Au moins, il faut le convoquer et le tester lors d’un match amical pour lui donner sa chance», a-t-il confié à une source de « Rewmi Quotidien ».

Si Makhète Diop n’intéresse pas encore Aliou Cissé, le talent de l’attaquant sénégalais  a dépassé déjà les frontières des Pétrodollars. La saison dernière, le Rufisquois  était la cible de plusieurs clubs européens, notamment Rennes et Montpellier.  La voie de l’Occident s’est pourtant  dégagée pour le buteur sénégalais, mais sa libération par Al Dhafra  sera sous condition. « On ne le libère pas, parce que c’est notre capitaine et notre meilleur attaquant. Le jour où on aura un attaquant de sa trempe, on le laissera partir », a-t-il fait savoir.