Partager
SERIGNE SALIOU DIA

La Fédération sénégalaise de football (FSF) doit prendre son bâton de pèlerin et aller convaincre les clubs à laisser les joueurs des moins de 23 ans à la disposition de la sélection nationale pour la CAN de la catégorie prévue au Sénégal du 28 novembre au 12 décembre, a fait savoir, mardi, dans un entretien exclusif avec l’APS, Serigne Saliou Dia, l’entraîneur de cette sélection.

‘’La CAN sera très relevée et le Sénégal doit mettre tous les atouts de son côté en disposant de ses meilleurs joueurs’’, a-t-il expliqué relevant n’avoir aucune certitude sur la mise à disposition de certains joueurs.

S’il faut aller à la rencontre des clubs dont certains traînent le pas, pour les convaincre de laisser leurs joueurs, il ne faut pas hésiter, a-t-il préconisé à
un peu plus de trois semaines du coup d’envoi de la compétition.

Le Sénégal évoluera dans le groupe A en compagnie de l’ Afrique du Sud, de la Tunisie et de la Zambie.

Dans la poule B, il y a l’Egypte, l’Algérie, le Nigeria et le Mali.

Serigne Saliou Dia qui va répéter ses premières gammes avec le tournoi de l’UFOA qui aura lieu à Saint-Louis du 5 au 7 novembre, estime qu’il n’y aura pas d’autres choix que d’aller négocier avec les clubs professionnels ‘’si on veut avoir la
meilleure représentation possible’’.

‘’Les clubs doivent savoir qu’il est important pour un jeune footballeur de pouvoir disputer un tournoi qualificatif à des Jeux olympiques, c’est très important dans l’apprentissage de son métier de footballeur’’, a-t-il par ailleurs
ajouté.

Les trois premiers de la CAN des moins de 23 ans se qualifieront directement aux JO de Rio tandis que le 4-ème jouera un match de barrages contre un représentant de l’Asie.