Partager
Après deux passages éclairs en Ligue 1, la Renaissance sportive de Yoff joue cette saison en National 1 (3ème division). Des performances loin de celles de ses voisins lébous de Ouakam et de Ngor qui disputent aujourd’hui les premiers rôles dans le championnat d’élite du Sénégal. Pour rectifier le tir, les dirigeants sportifs de la commune ont décidé de porter le plaidoyer sur la table du maire Abdoulaye Diouf Sarr.

 

Pour Abdou Nar Mbengue, président de la zone 6 de Yoff, l’équipe fanion de la commune doit se départir de ses difficultés pour revenir en Ligue 1. «Nous faisons appel au maire de Yoff pour qu’il nous aide en ce sens. Nous voulons dans 2 ans remonter en ligue 1 et quitter la 3ème division où nous sommes au­jourd’hui», a souhaité M. Mbengue en marge d’un dîner de gala de clôture de la saison de navétanes organisé vendredi dernier. Une préoccupation qui est également exprimée par les autorités coutumières.

Répondant à la sollicitation de ses administrés, le maire de Yoff s’est dit «prêt à engager les grands chantiers» qui feront que la Rs Yoff reprenne du poil de la bête. Et cela, dit-il, doit passer d’abord par la mise en place d’infrastructures avec la réfection du stade municipal de Yoff. «Dans le journal Le Soleil de mardi dernier, on a décidé de lancer l’appel d’offres pour la réhabilitation de cette infrastructure pour un montant de 300 millions de francs Cfa. Avant fin décembre, nous allons dépouiller l’appel d’offres. Les entreprises seront sélectionnées avant d’entrer dans la phase des travaux», informe M. Sarr.

De son point de vue, la réussite dans le sport dépend d’abord de l’existence d’infrastructures. Le ministre de la Gouvernance locale, du développement et de l’aménagement du territoire assure également qu’il «ne ménagera aucun effort» afin de voir la Rs Yoff jouer les premiers rôles dans le championnat du Sénégal, mais aussi sur le plan africain.