Partager

En attendant la liste officielle de Aliou Cissé, nos confrères de L’Equipe ont révélé que le défenseur bordelais, Lamine Sané, a été convoqué pour la double confrontation Madagascar-Sénégal du mois prochain, et comptant pour les éliminatoires du Mondial 2018. Un retour qui ne tombe pas au bon moment pour le capitaine des Lions qui pourrait être barré par la paire centrale Kara Mbodji-Kalidou Koulibaly qui a fini de prendre ses marques. D’où la question qu’on pourrait se poser : et si Lamine Sané retournait au poste de latéral droit ? Le Quotidien analyse les avantages et inconvénients d’une telle option.

Les avantages
Le retour de Lamine Sané intervient au moment où les deux défenseurs des Lions, Kara Mbodji et Kalidou Koulibaly, ont fini de faire leur trou au sein de l’axe central de la défense sénégalaise. Très complémentaires, pour avoir joué ensemble dans le championnat belge, les sociétaires de Anderlecht et Naples n’ont pas mis de temps pour convaincre leur coach Aliou Cissé.
Du coup, deux choix s’offrent au sélectionneur face au retour de son capitaine, qui revient d’une blessure au genou. Soit le laisser sur le banc où le faire glisser à droite.
Un poste de latéral droit toujours à la recherche d’un titulaire. Avec un Issa Cissokho qui tarde à gagner la confiance du sélectionneur et un Lamine Gassama qui manque de percussion offensive, Aliou Cissé a de bonnes raisons de faire appel à son capitaine devenu un polyvalent et qui aurait ainsi l’occasion de retrouver le poste qui l’a révélé.

Les inconvenients
Si Lamine Sané s’est révélé au poste de latéral droit chez les Lions et en club, il faut noter que depuis, il a migré vers d’autres «stations». En effet, grâce à ses qualités de polyvalence, le Bordelais a souvent navigué entre l’axe central et le milieu de terrain, avant de faire définitivement son trou en défense centrale.
Evidemment le risque pour Aliou Cissé de le repositionner est réel. Car il n’est pas sûr que Lamine Sané, qui ne joue plus à ce poste depuis longtemps, retrouve ses repères et ses sensations. Surtout que -et c’est important de le souligner- ses plus mauvais matchs en Equipe nationale, Lamine Sané les a joués à ce poste de latéral droit. La balle est dans le camp de «Coach Aliou».