Partager

Quitter tôt pour ne pas rater le coup d’envoi
il fallait se lever tôt pour ne pas rater le coup d’envoi d’Algérie / Sénégal. les bouchons sont extraordinaires et on risque de perdre des heures sur la route du stade du 5-Juillet. Alors que le match est prévu à 20h30 (locales), il valait mieux quitter son logis deux heures avant au moins.

Le bus des Lions bloqué
Avec les embouteillages monstres à Alger, il ne suffit pas de disposer dune flèche pour arriver à temps. les lions l’ont su à leurs dépens. Le bus transportant les joueurs sénégalais a été bloqué pendant plusieurs minutes à quelques centaines de mètres du stade.

Les algériens toujours collés à leur équipe
Alors qu’on craignait qu’ils ne fassent pas le déplacement en masse après la défaite face à la Guinée, les  supporteurs des Fennecs ont très tôt pris d’assaut le stade du 5-Juillet. C’est par groupes d’amis, de familles, qu’ils sont allés appuyer les verts. Certains étaient en voitures, d’autres à pied. la plupart d’entre eux portaient le drapeau vert blanc ou des maillots de joueurs comme Brahimi, Soudani, etc.

Le trio arbitral hué…
Le trio arbitral nigérien n’a pas été accueilli de la meilleure des manières. Dès leur entrée sur la pelouse pour effectuer des échauffements, les hommes en noir ont essuyé les huées soutenues de milliers de supporteurs algériens. on ignore la raison. en tout cas pour un match amical, c’est assez surprenant.…

Les Lions aussi
Les lions n’ont pas, eux non plus, échappé aux huées des spectateurs. À leur entrée à 19h40, une grosse clameur leur a signifié qu’ils étaient en territoire hostile. C’était sans doute pour les impressionner. vous avez dit chauvinisme ?

Gourcuff honni par les journalistes algériens
Christian Gourcuff est loin d’être le chouchou de la presse algérienne. Beaucoup de journalistes de la presse sportive du pays réclament sa tête. Hier, au stade du 5-Juillet, certains disaient même qu’ils voulaient que  l’Algérie soit battue par le Sénégal pour que le papa de yohann Gourcuff soit viré.

Important dispositif de sécurité
Les Algériens ne badinent pas avec la sécurité. Surtout lors de l’évènement regroupant des milliers de   personnes. Hier, il fallait montrer patte blanche avant d’avoir la permission d’entrer au stade du 5-Juillet. Mêmes les journalistes étrangers comme nationaux n’ont pas échappé aux fouilles de la police et de la gendarmerie.

Sankharé oublié
Les journalistes sénégalais ont cru que younousse Sankharé serait absent du match contre l’Algérie. le nom du milieu de Guingamp ne figurait pas sur la feuille de match. Avant le coup d’envoi, il a été aperçu avec les joueurs de l’équipe nationale et fera son entrée en jeu à la 65ème mn.

Gourcuff dégage
Christian Gourcuff est loin de faire l’unanimité auprès des supporteurs des Fennecs. Certains ont même tenu à confectionner une énorme banderole sur laquelle était inscrite «Gourcuff dégage». le technicien français qui était sous pression a sûrement poussé un ouf de soulagement après l’ouverture du score des Fennecs